in ,

Pet sitter et garde d’animaux : des métiers très appréciés

Crédits : SB Arts Media/iStock

De nombreux foyers font de plus en plus appel à des agences de pet sitting pour s’occuper de leur animal de compagnie. En France, le concept s’étend, le nombre d’animaux domestiques adoptés ne cessant de croître chaque année. Par ailleurs, la garde professionnelle d’animaux est tout à fait adaptée aux amoureux de nos tendres compagnons. Seulement, avant de se lancer dans l’aventure, plusieurs questions se posent : en quoi ce métier consiste-t-il vraiment ? Comment devenir pet sitter ? Et quels sont les avantages d’une telle expérience ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Pet sitter, un métier qui a du chien, mais pas que

Le concept du pet sitting nous vient d’outre-Atlantique. Les États-Unis, précurseurs en la matière, ont développé cette idée de garde d’animaux à domicile. Elle consiste à prendre en charge un ou plusieurs animaux de compagnie, soit chez le professionnel du pet sitting, soit à l’adresse du client. Cependant, les propriétaires n’ont pas forcément envie de changer l’environnement de l’animal pour ne pas perturber ses repères. C’est pourquoi la plupart d’entre eux préfèrent laisser leur compagnon chez eux et faire confiance à un pet sitter.

chat cartons
Crédits : Mikhail Spaskov/iStock

Le pet sitter est donc en charge d’assurer tout un tas de services : promener le chien, changer la litière du chat, nourrir l’animal, le brosser, le divertir, le toiletter ou encore lui prêter de l’attention. Rassurer les maîtres fait également partie de ses attributions en leur envoyant photos et vidéos de leur bienheureux compagnon. En bref, le pet sitter veille à une hygiène soignée et une santé parfaite de l’animal pendant l’absence des propriétaires.

En outre, les petites bêtes dont il est question sont nombreuses : chiens, chats, oiseaux, poules, lapins, hamsters, etc. Par ailleurs, sachez que les périodes des missions peuvent s’étaler sur une journée, une semaine, voire bien plus.

À qui s’adresse ce type d’emploi ?

Le métier de pet sitter reste une vocation, car il fait appel aux gens qui chérissent nos amis sur pattes et sauront se montrer attentifs à leurs besoins. Par conséquent, ce travail demande du temps, de la patience ainsi qu’un sens des responsabilités. En effet, à l’instar du baby-sitting, si un incident survient, il faut pouvoir compter sur un individu capable de s’adapter rapidement à la situation. En résumé, si vous êtes autonomes, bienveillants et que prendre soin des animaux vous anime, n’hésitez plus : ce job est fait pour vous !

lapin
Crédits : fizkes/iStock

Les avantages d’un pet sitter

Il existe plusieurs avantages à exercer la profession de pet sitter, car :

  • Il est quotidiennement en contact direct avec d’adorables bêtes
  • il peut à sa guise gérer sa journée (en fonction des animaux bien sûr)
  • il peut passer du temps en plein air (notamment lors des promenades)
  • les missions ne se déroulent jamais bien longtemps au même endroit, ce qui réduit une certaine monotonie
  • des offres d’emploi permettent d’arpenter le globe, en exerçant son métier dans différents pays. C’est un plus pour les baroudeurs et autres férus de voyages et découvertes
  • c’est un métier de plus en plus sollicité.

Comment devenir pet sitter ?

Le pet sitting ne requiert aucun diplôme spécifique. En revanche, il faut posséder de très bonnes connaissances en la matière. N’est pas pet sitter qui veut ! Et pour cela, le futur professionnel se doit de suivre des cours théoriques et pratiques afin d’obtenir une attestation de réussite remise par un établissement en lien avec le ministère de l’Agriculture.

Le pet sitting, une pratique qui peut aussi sauver certains animaux

Malheureusement, les abandons d’animaux au moment des départs en vacances ont explosé ces dernières années. Les pauvres bêtes se retrouvent sans maîtres à aimer, seules, parfois dans des conditions atroces. À ce sujet, cet été 2022 a été particulièrement catastrophique. Effectivement, la SPA et tous les refuges animaliers de France ont tiré la sonnette d’alarme, se révélant totalement saturés et impuissants face à cette recrudescence d’abandon, et ce, peu de temps après le début du mois de juillet. Pratique et accessible à tous, le pet sitting peut donc éviter à certaines personnes d’adopter un comportement plus qu’abject envers nos innocents et insouciants amis les animaux (du moins, espérons-le).