in

Été 2022 : les refuges pour animaux abandonnés sont déjà pleins à craquer

Crédits : francescoch/iStock

Les départs en vacances sont les moments tant redoutés des créatures de compagnie et des centres animaliers. Chaque année, les chats et les chiens sont en effet laissés à l’abandon par milliers pour que leurs anciens propriétaires puissent jouir d’une tranquillité sans faille durant les congés estivaux. Toutefois, cette saison particulièrement chaude de 2022 marque les esprits des soigneurs et se démarque par un nouveau record triste dans le domaine de la maltraitance animale.

La SPA et les sanctuaires pour animaux sont en effet totalement débordés. L’arrivée en masse de ces animaux de compagnie délaissés aux profits de parcs de loisirs, de moments à lézarder sur la plage et autres occupations d’été sature les enceintes prévues à l’accueil de la faune anciennement domestique. De plus, le chassé-croisé entre les juilletistes et mes aoûtiens du week-end dernier n’a fait qu’augmenter le nombre d’animaux domestiques désormais solitaires.

chien refuge
Crédits : Wpadington/iStock

11 % de plus par rapport à 2021

Plus de 11 000 animaux se sont ainsi retrouvés dans ces abris depuis le mois de juin, dont 8 900 espèrent toujours se faire adopter au sein d’une famille aimante. Les chats sont par ailleurs les premières victimes de ce fléau avec 7 712 félins recueillis en seulement quelques semaines. Déjà l’an passé, les centres animaliers avaient connu une recrudescence sans précédent d’animaux abandonnés (8 000). Rappelons toutefois que la saison n’est pas terminée. Nous ne sommes en effet malheureusement qu’à la moitié de la saison estivale et tous les refuges de France commencent déjà à manquer de place, de nourriture et de matériels médicaux.

La SPA alerte les services publics sur cette hausse inquiétante et tente de prévenir inlassablement les détenteurs d’animaux en jouant la carte du sarcasme par le biais d’une vidéo mise en ligne sur Twitter :

Adopter consciencieusement un animal de refuge

Rappelons que si les animaux domestiques errants se font récupérer par la fourrière (sans moyens de reconnaissance ou d’appartenance), les maîtres ont huit jours pour les réclamer avant qu’ils ne soient euthanasiés.

Il est conseillé de choisir correctement sa future boule de poils ou de plumes. En effet, ne pas se précipiter dans un centre d’adoption et réfléchir un minimum en amont permet d’éviter les gestes d’abandon sans scrupules induits par les humains trop peu responsables et bien trop inconscients. Pour vous épauler dans cette démarche, voici de nombreux conseils qui vous aideront à sélectionner un chat ou un chien de compagnie en refuge.

chats soigneuse refuge
Crédits : LiudmylaSupynska/iStock

L’abandon d’animaux est un acte puni par la loi. La condamnation peut coûter cher à l’auteur des faits, comme stipulé sur le site du Service Public. Pour un « simple » abandon, cela peut monter jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende. Dans le cas d’un abandon « avec circonstances aggravantes », cela s’élève à 4 ans de prison et 60 000 € de contravention. Et si en plus l’animal décède, la peine encourue s’élève à 5 ans de détention et 75 000 € d’amende.