in ,

Mexique : un homme ouvre les portes de sa maison pour protéger près de 300 animaux d’un ouragan !

Crédits : iStock / kobkik

C’est le genre de geste aussi simple que désintéressé qui donne tout de suite le sourire. La saison des ouragans et tempêtes est actuellement en vigueur sur le continent américain,et comme toujours, l’important est de se protéger de ces intempéries. Et dans cette démarche, certains n’oublient pas les animaux errants, très vulnérables durant de telles périodes. 

Une maison, 300 animaux 

Le chiffre peut paraître vertigineux, et pourtant. C’est à peu de chose près le nombre d’animaux que le mexicain Ricardo Pimentel a abrité chez lui. Pourquoi ? Tout simplement pour les protéger de l’ouragan Delta qui menaçait la région le 7 octobre dernier. À la tête d’un refuge nommé Tierra de Animales, il s’est rendu compte à la veille de l’ouragan Delta que ses locaux ne pouvaient pas accueillir les animaux en toute sécurité.

Résultat : chiens, lapins, hérissons, chats, poussins, etc. ont investi la maison de Ricardo Pimentel. Une image a d’ailleurs illustré ce moment insolite et a permis au Mexicain de faire passer un message de tolérance et de générosité à toutes et tous face à cet ouragan :

Tous ces animaux ont donc pu rester à l’abri dans un lieu sûr, puisque le bâtiment du refuge menaçait de se détruire face aux vents violents. Par ailleurs tous auraient eu un comportement exemplaire durant cette nuit selon Ricardo Pimentes.

Venir en aide aux animaux errants 

« Si j’ai pu mettre à l’abri plus de 300 chiens, un tas de chats, de poussins, un hérisson, des bébés lapins et qui sait combien d’autres animaux chez moi, vous aussi. Ne soyez pas lâche et abritez ne serait-ce qu’un seul chien ou chat errant dans votre maison jusqu’à ce que l’ouragan passe. »

Ce beau geste a ému beaucoup de monde, à tel point que son histoire a été largement relayée sur les réseaux sociaux et dans les médias ces derniers jours. Et cette médiatisation a apporté à Ricardo Pimentel et son association une visibilité sans précédent, qui a été mise à contribution au profit du bien-être animal.

En effet, l’homme en a profité pour sensibiliser les gens à l’importance de prendre soin de ces animaux, souvent délaissés. Il a notamment demandé à celles et ceux qui le pouvaient de fournir de la nourriture, des dons ou encore du matériel comme des couvertures pour les animaux du refuge.

Ricardo Pimentes a également fait savoir que ces animaux étaient prêts pour l’adoption grâce aux vaccins, aux soins et à la stérilisation que le refuge leur permet d’avoir.