in

Le chien le plus vieux du monde : quels sont les conseils d’une vie longue ?

Le chien le plus vieux du monde. Crédits : capture image compte Instagram guinnessworldrecords

Quoi de plus beau que l’amour inconditionnel entre l’être humain et le chien ? Et cela dure depuis plus de deux décennies pour Tobykeith et sa maîtresse ! Record de longévité homologué par le Guiness Book des records, ce chihuahua de 21 ans est le plus vieux chien du monde à l’heure actuelle. Sa propriétaire délivre les secrets qui ont permis de garder sa petite boule de poils en bonne santé jusqu’à aujourd’hui.

Le 16 mars dernier, Tobykeith est devenu le doyen de son espèce, à l’âge de 21 ans et 66 jours. Si l’on interprète ce chiffre à notre échelle, ce petit toutou a dépassé les 104 ans. Gisela Shore, sa propriétaire, de Greenacres en Floride, raconte son parcours.

Chien vieux
Crédits : capture image compte Instagram guinnessworldrecords

Un faux départ que le hasard a rectifié

Gisela a recueilli ce toutou après l’abandon de ses anciens maîtres, lorsqu’il n’était encore qu’un chiot. Elle travaillait alors dans un refuge pour animaux, en 2001. Attendrie par ce petit être fragile et sa situation, Gisela a immédiatement décidé de s’en occuper elle-même. Dès lors, ils ne se sont plus jamais séparés.

Une longue vie saine allègrement saupoudrée d’amour

Ayant conservé toutes ses dents, le chihuahua se délecte de ce que lui concocte sa maîtresse. Ce régime alimentaire lui sied à merveille : légumes, riz, poulet, sans compter une tranche de dinde au petit-déjeuner, le tout en évitant les sucreries.

Tobykeith reste par ailleurs actif et en bonne santé, malgré une maladie cardiaque récemment découverte qui le contraint à suivre un traitement médicamenteux. Cela ne l’empêche absolument pas de continuer ses promenades quotidiennes. Sa maîtresse déclare également que la génétique joue un rôle important quant à la longévité de son animal de compagnie.

Pendant ces 21 ans de bonheur, l’animal a également été couvert d’attention et d’amour, en en rendant tout autant à sa maîtresse. Nous pouvons d’ailleurs voir d’autres photos de Tobykeith, heureux comme tout, sur le compte Facebook de Gisela Shore.

Voilà donc la recette d’une vie longue et heureuse selon la propriétaire du chihuahua : une alimentation équilibrée, une activité physique régulière et beaucoup d’affection (ainsi que des gènes résistants, mais là le contrôle nous échappe !). Un exemple à suivre bien au-delà des relations Hommes-chiens.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TobyKeith (@tobykeith_thechihuahua)

Bluey, imbattable depuis la moitié du XXe siècle

Notre ami Tobykeith continue son train-train quotidien sans se douter une seconde de sa prouesse (et il n’en a certainement cure). Peut-être arrivera-t-il un jour à prendre la place de Bluey, un bouvier australien, recordman (ou plutôt « record-dog ») incontesté du chien le plus âgé jamais recensé. Cette race n’a pourtant habituellement qu’une espérance de vie de 10 à 13 ans. Cependant, ce fier chien de berger vécut de 1910 à 1939, s’éteignant à l’âge de 29 ans et cinq mois. Rapporté en âge humain, cela signifie que Bluey était quasiment bicentenaire.

Bluey chien vieux
Bluey, le chien le plus vieux du monde décédé en 1939 à l’âge de 29 ans et cinq mois. Crédits : Wikimedia

Ces animaux qui défient les statistiques

Les animaux sauvages possèdent également leurs doyens qui refusent de succomber aux affres du temps et à la prédation, un facteur ici à prendre en compte, contrairement aux animaux de compagnie. Les scientifiques sont par exemple fascinés par une femelle albatros nommée Wisdom, qui continue à procréer malgré son grand âge (70 ans).