in ,

Incendies en Gironde : les animaux en détresse placés en centre de soins

écureuil roux secours incendie
Un écureuil roux rescapé des incendies de Gironde. Crédits : Centre de soins LPO Aquitaine/Facebook

La canicule de l’été 2022 continue de faire des ravages. Outre les coups de chaleur pernicieux et la sécheresse, place maintenant aux incendies de forêt dans l’hexagone. Du côté de la Gironde, les sapeurs pompiers se sont acharnés à contenir des flammes dévastatrices durant douze jours. Aujourd’hui, les feux sont fixés, mais pas éteints pour autant. Les animaux rescapés jusqu’alors ont quant à eux rapidement été recueillis par un centre spécialisé de la région.

Les incendies girondins débutés le mardi 12 juillet se sont propagés pendant près de deux semaines, ravageant des parcs animaliers et tout un écosystème local. Au total, plus de 20 300 hectares d’espace forestier de La Teste-de-Buch et de Landiras sont partis en fumée, sans compter les bêtes sauvages prises au piège des brasiers ardents. Cependant, des animaux ont pu en réchapper. Certains se trouvent désormais au centre de soins de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) Aquitaine.

incendie gironde
Les incendies en Gironde, entamés le mardi 12 juillet 2022. Crédits : Capture image issue du compte officiel du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Gironde/Facebook

Des animaux pris en charge par la LPO

Une dizaine d’animaux sont soignés à la LPO d’Audenge, rapatriés par des habitants voisins du désastre. Parmi eux, on retrouve trois écureuils roux, un faon et un campagnol. Sur la page Facebook du centre, Victoria Buffet, chargée de communication, explique que « ces animaux se sont rapidement retrouvés désorientés, déshydratés et affaiblis». Bien qu’ils ne portent pas de marques de brûlure, ils ont tout de même été affectés par les fumées et souffrent d’irritation au niveau des organes respiratoires.

faon secours incendie
Un faon soigné de ses troubles respiratoires suite aux incendies. Crédits : Centre de soins LPO Aquitaine/Facebook

Le refuge s’attend à accueillir bien plus de miraculés au fil des jours. Plus de 500 bénévoles se sont déjà proposés au rapatriement des animaux blessés et sans logis, une aide plus que bienvenue face à cette catastrophe écologique. Le personnel fait également appel aux dons afin de se préparer à une recrudescence impromptue de faune, dont la perte d’habitat est due à l’espèce humaine.

Les recommandations à suivre pour aider au mieux les animaux sauvages victimes d’incendies

Victoria Buffet met en garde la population sur la manière dont celle-ci doit prêter main-forte aux animaux forestiers. Tout d’abord, elle suggère fortement de ne surtout pas déposer de nourriture près des bois, car cela ne pourrait qu’occasionner des effets néfastes. En effet, une nourriture non adaptée, un pourrissement des aliments, un effet de regroupement des animaux et un apport d’une nouvelle végétation sont autant de périls aux conditions d’épanouissement écosystémique des forêts girondines. Elle conseille aussi de mettre à disposition des coupelles d’eau peu profondes au sein de votre cour ou jardin à destination des bêtes assoiffées, contenant quelques pierres ou morceaux de bois afin d’éviter les noyades. Et si un animal égaré et déboussolé se trouve sur votre chemin, dispensez-vous de tout contact et alertez les autorités locales ou la LPO Aquitaine.

À gauche, un écureuil roux exténué par sa terrible épreuve des flammes, après avoir reçu des soins. À droite, un campagnol sain et sauf. Crédits : Centre de soins LPO Aquitaine/Facebook

À l’heure où nous parlons, les foyers contenus par les pompiers peuvent à tout moment reprendre leur route dévastatrice. Néanmoins, les services girondins s’entraident pour stopper définitivement cette tragédie. De façon à ne pas reproduire ce genre d’évènement, évitez les feux de camp et ne jetez pas les mégots de cigarettes à l’extérieur. De prime abord anodins, ces actes pourraient bien se transformer en véritables brasiers destructeurs, éliminant une faune et une flore dont nous restons totalement dépendants. N’oublions en effet jamais que l’Homme n’aurait pu voir le jour sans la nature et qu’il ne pourra en aucun cas pas perdurer sans elle. Alors, préservons-la tant qu’il est encore temps !

Les fortes chaleurs persistent et nos animaux souffrent autant, voire plus que nous autres humains. Voici donc une liste d’astuces qui permettra de rafraîchir les chats, chiens, hamsters, chevaux, lapins et animaux de la ferme.