in

Combien de temps vit un moustique ?

Crédits : iStock

Vous avez parfois l’impression qu’un seul et même moustique a élu domicile dans votre chambre et qu’il vous pique, nuit après nuit, sans relâche. Mais est-ce vraiment possible ? Quelle est l’espérance de vie d’un moustique ?

Entre 1 semaine et 1 mois

Contrairement à une idée reçue, les moustiques communs et les moustiques-tigres ne vivent pas que quelques heures et ne meurent pas après avoir piqué. En réalité, les mâles vivent entre 6 jours et 1 mois et les femelles entre 15 jours et 2 mois.

Après s’être accouplées en vol, les femelles moustiques pondent leurs oeufs à la surface de l’eau. Elles pondent généralement 150 oeufs à la fois. En été, les oeufs éclosent au bout d’une semaine et se transforment en larves. Les larves vivent ensuite dans l’eau et subissent plusieurs mues durant environ deux semaines jusqu’à devenir des nymphes puis, enfin, des moustiques adultes. Les moustiques prennent alors leur envol en quête de nourriture mais aussi d’un partenaire pour s’accoupler et ainsi perpétuer l’espèce.

moustique
Crédits : iStock

Et étant donné que ce sont uniquement les moustiques femelles qui piquent, car elles ont besoin des protéines contenues dans le sang pour nourrir leurs oeufs, il est tout à fait possible que l’une d’entre elles s’installe dans votre chambre et y reste quelques jours. Il lui faudra toutefois sortir à un moment ou à un autre car les moustiques se nourrissent essentiellement du nectar et de la sève des végétaux, qui sont leur principale source d’énergie.

Et l’hiver ?

Lorsque le froid fait son apparition, les moustiques, qu’ils en soient encore au stade d’oeufs ou qu’ils soient déjà adultes, hibernent jusqu’au retour des beaux jours. Dans ce cas, ils peuvent vivre plus de 6 mois.

Durant l’hiver, les oeufs sont enfermés dans une enveloppe imperméable qui les protège des intempéries. Les femelles, quant à elles, se trouvent une cachette abritée du froid, de la pluie et du vent, le plus souvent dans les caves, les troncs d’arbres ou les greniers. Elles survivent au manque de nourriture grâce aux réserves de graisse, réserves qu’elles ont obtenues en transformant le sucre contenu dans le sang aspiré chez leurs proies. Ce n’est qu’au printemps, lorsque les beaux jours reviennent, qu’elles se réveillent et se remettent à pondre.

Source

Vous aimerez aussi :

Pourquoi les moustiques piquent certaines personnes et pas d’autres ?

Les moustiques ont une incroyable technique pour ne pas se faire repérer après un bon repas

Quelle est la différence entre un moustique et un cousin ?