in

Cet été, pensez à concilier vacances et respect de la biodiversité !

Crédits : smarko / Pixabay

Le confinement a réveillé des envies de nature et de liberté chez de nombreux Français. De fait, et notamment en raison de la réouverture partielle des frontières, ils seront nombreux à arpenter les sentiers, les plages et les chemins de randonnée de l’hexagone cet été. L’Office français de la biodiversité en a alors profité pour lancer une vaste campagne de sensibilisation. L’objectif ? Protéger la flore et la faune de ces vacanciers souvent peu conscients des dégâts qu’ils occasionnent sur la biodiversité. 

Des écosystèmes à préserver 

Alors que de nombreux Français semblent avoir une envie irrépressible de fuir les zones urbaines pour les vacances afin de profiter de la nature, l’Office français de la biodiversité (OFB) met en garde sur la fragilité des écosystèmes à travers une vaste campagne de sensibilisation.

L’opération, qui a débuté ce lundi 6 juillet, vise à faire prendre conscience aux vacanciers que vacances rime également avec respect de la nature. Pourquoi une telle inquiétude ? Tout simplement parce que les possibilités de voyage étant limitées en raison de la pandémie de Covid-19, les Français s’apprêtent à voyager en masse dans l’hexagone. Une bonne nouvelle pour les professionnels du tourisme, mais cela n’est pas sans risque pour la biodiversité.

Or, la faune et la flore de notre beau pays sont déjà grandement fragilisées par de nombreux facteurs : le réchauffement climatique, la pollution plastique, la destruction des habitats naturels au profit des activités humaines, la prolifération des espèces exotiques envahissantes… Il est donc indispensable de préserver les écosystèmes qui peinent à survivre.

oiseau
Crédits : Nataba / iStock

Bon à savoir : en France, un tiers des oiseaux ont déjà disparu en une quinzaine d’années…

Des “policiers de l’environnement” déployés dans les zones touristiques

Pour encourager les vacanciers à adopter les bons gestes pour protéger l’environnement, l’OFB a souhaité déployer 1 500 agents sur tout le territoire. Ces derniers seront notamment présents dans les zones touristiques et auront pour mission de rappeler aux vacanciers les règles à respecter lorsqu’on évolue en mer, en montagne ou en forêt.

Et, au besoin, ces policiers de l’environnement pourront même sanctionner. En effet, en cas de dégradation volontaire, une contravention de 135 euros pourra être dressée.

« Quand on comprend mieux le fonctionnement de la biodiversité, on la protège mieux », a expliqué Pierre Dubreuil, directeur général de l’OFB. « Il y a des gestes, des comportements à avoir, nos agents seront là pour expliquer ».

Les gestes à connaître pour protéger l’environnement

Sur son site dédié à la protection de la biodiversité, l’OFB rappelle les gestes à avoir au quotidien pour minimiser l’impact de chacun sur la planète. Citons notamment :

  • Acheter ses produits en vrac et limiter sa consommation de plastique
  • Faire son compost
  • Réparer plutôt que jeter
  • Acheter moins de viande, mais de meilleure qualité
  • Manger bio, local et de saison
  • Ne pas déranger les animaux, sur terre ou en mer
  • Bannir les pesticides de son jardin
  • Limiter sa consommation d’eau potable
  • Accueillir et protéger les insectes pollinisateurs
  • Signaler les animaux blessés ou en difficulté
  • Acheter des cosmétiques et des produits ménagers naturels
  • Ne pas jeter ses déchets par terre
  • Éviter de prendre l’avion et la voiture
  • Installer des abris pour les animaux dans son jardin
  • Ne pas relâcher d’animaux dans la nature