in

Biche, daim, chevreuil, comment distinguer ces différents cervidés ?

Biche dans les fleurs cervidés
Crédits : Bebedi/iStock

Les cervidés sont des mammifères ruminants connus de tous. Cependant, il n’est pas toujours évident de les différencier. Les mâles portent généralement des bois (en réalité des os qui ressemblent à des bouts de bois), contrairement aux femelles qui n’en ont pas. Ces doux animaux sont souvent admirés pour leur prestance et leur élégance. Voici quelques indices pour mieux distinguer les cervidés.

1/ La biche & le cerf

La biche et le cerf sont les plus grands animaux de nos forêts et se déplacent généralement à plusieurs. Ce couple de cervidés emblématique est souvent admiré pour son élégance et sa sagesse, considérés comme de véritables rois des bois !

La biche

La biche est la femelle du cerf. Elle est toujours plus petite que le mâle et ne possède pas de bois. Souvent de couleur marron, voire grise, elle pèse entre 80 et 110 kilos. Son petit est le faon, également appelé l’hère entre 6 mois et 1 an. Sa tête est plus longue, épaisse, et moins blanche sur le dessous que celle de la chevrette (la femelle du chevreuil).

Le cerf

Généralement d’une robe marron/rouge, le cerf pèse jusqu’à 250 kilos pour 1,10 à 1,50 mètres au garrot. Difficile de confondre le cerf avec un autre cervidé du fait de sa carrure très imposante et sa crinière autour du cou, notamment en hiver.

Ce cervidé porte une grande paire de bois au-dessus de la tête. Tout comme le daim, le jeune cerf est appelé « daguet » lorsqu’il a ses premiers bois.

Contrairement au chevreuil, le cerf a une petite queue. Par ailleurs, vous le reconnaîtrez sans doute par son bruit distinctif : le « brame ». On peut entendre ce cri de fin septembre à début octobre, soit à la période de reproduction.

Cerf
Crédits : Dgwildlife/iStock

2/ Le chevreuil & la chevrette

La chevrette est la femelle du chevreuil. Celui-ci est reconnu comme le plus petit cervidé de France. En effet, il ne mesure que 60 à 70 centimètres au garrot, et pèse jusqu’à 40 kilos. La différence est alors flagrante, car il est beaucoup plus fin que les autres cervidés de notre pays.

La particularité de ces deux cervidés réside aussi dans leur absence de queue, et leurs « miroirs », la fourrure blanche qu’ils présentent au niveau des fesses. Le miroir de la chevrette est souvent comparé à un cœur, tandis que celui du mâle, à un haricot sec. Par ailleurs, leurs poils blancs sont plus visibles lorsqu’il commence à faire nuit, ou quand la femelle sent un danger. C’est grâce à cette particularité que son petit peut plus facilement la repérer.

Chevreuil/chevrette
Crédits : JMrocek/iStock

Ces animaux apprécient la solitude, mais il n’est pas rare de les voir se reposer dans des champs en groupe.

3/ Le daim & la daine

Toujours plus petits que le cerf et la biche, le daim et la daine peuvent mesurer jusqu’à 1 mètre au garrot pour 45 à 90 kilos. Leur beau pelage tacheté les différencie assez rapidement des autres espèces. En effet, contrairement aux autres cervidés qui perdent leurs taches en grandissant, eux les gardent. En France, il n’y a plus de daims à l’état sauvage hormis en Alsace, où il est encore possible d’en apercevoir avec un peu de chance et de discrétion.

La queue du daim et de la daine est quasiment toujours en mouvement, et leur robe est plus rousse ou fauve que les autres cervidés. Seul le mâle porte des bois plats, et porte également l’appellation « daguet » lorsqu’il possède ses premiers bois.

Daine/ daim cervidés
Crédits : JMrocek/iStock

Et vous, saviez-vous différencier ces différents cervidés ? N’hésitez pas à nous répondre en commentaire !