in

Après avoir été léché par son chien, il est amputé des quatre membres…

Crédits : PixelwunderByRebecca/Pixabay
Après avoir été léché par son chien, il est amputé des quatre membres…
noté 5 - 4 votes

C’est un incident particulièrement rare qui s’est déroulé aux États-Unis. Après avoir été en contact avec plusieurs chiens, dont le sien, un homme de 48 ans a développé une infection sanguine qui a entraîné l’amputation de ses jambes et de ses mains.

La faute à une bactérie

La bactérie C. canimorsus à l’origine de l’infection est souvent présente dans la salive des chiens et des chats (jusqu’à 74% d’entre eux), mais elle ne conduit que très rarement à des infections.

Pourtant, c’est ce qui est arrivé à Greg Manteufel, un américain subitement pris de fièvre et de vomissements. Son corps s’est ensuite couvert de bleus et l’homme s’est mis à délirer. Après une semaine passée à l’hôpital, les médecins n’ont plus le choix. Ils doivent amputer ses deux jambes mais aussi une partie de ses avant-bras.

En cause ? Une bactérie sans danger pour les animaux. Mais qui peut parfois provoquer chez les humains, dont le système immunitaire est déjà affaibli, des infections. En cas de morsure, et plus rarement de léchouille ou de simple contact avec une plaie, la bactérie se propage alors dans le sang. Elle déclenche ensuite généralement une inflammation globale du corps. Cela peut même entrainer la gangrène de certains organes ou la mort des tissus, comme c’est le cas de cet homme.

chien lèche main
Crédits : iStock

Qui est concerné ?

Tout le monde est concerné. Toutefois, il semblerait que les fumeurs, les personnes alcooliques ou encore les personnes ayant subi de lourdes opérations, comme l’ablation de la rate, soient plus particulièrement sensibles à cette bactérie.

Heureusement, les victimes de cette bactérie restent pour l’instant rares. En effet, on ne dénombre que 500 cas d’infections depuis 1976. En France, 3 cas mortels ont été recensés depuis 2017 ainsi que plusieurs amputations. Cependant, les scientifiques estiment que les conséquences de la bactérie Capnocytophaga canimorsus sont encore sous-estimées. À noter tout de même que la bactérie est sensible aux antibiotiques, du moment que l’infection est traitée à temps.

Vous l’aurez compris, si vous vous faites mordre par un chien, que ce soit le vôtre ou non, il convient d’être prudent. En effet, il est absolument nécessaire de surveiller l’apparition d’éventuels symptômes inhabituels dans les 48 heures qui suivent la morsure. Si vous constatez quelque chose d’anormal, mieux vaut vous rendre chez le médecin en urgence.

Source

Vous aimerez aussi :

Pourquoi les chiens nous lèchent-ils ? Quel effet sur notre santé ?

Turquie : un chiot retrouvé démembré… Tout simplement atroce !

Certaines personnes ont plus de risques de se faire mordre par un chien que d’autres : découvrez si vous en faites partie !