in

5 choses à faire en cas de morsure d’aoûtat

Crédits : iStock
5 choses à faire en cas de morsure d’aoûtat
noté 4.2 - 17 votes

Lorsqu’arrive la fin de l’été, au mois d’août, de petites larves d’acariens rouges se cachent dans les herbes humides de nos parcs, forêts et jardins et attendent que passent des proies à sang chaud, c’est-à-dire nous. L’aoûtat, qui se nourrit des tissus situés sous la peau des mammifères, est quasiment invisible à l’œil nu. Ainsi, ceux qui se font mordre (car oui l’aoûtat ne pique pas mais mord) ne le remarquent généralement qu’une fois que les larves se sont décrochées de la peau, au bout d’environ 24 h, laissant place à des petits boutons rouges accompagnés de fortes démangeaisons. Voici comment en venir à bout !

1. Prenez un bain chaud

La première chose à faire est de prendre un bon bain chaud (ou une longue douche chaude) et de se laver au savon de Marseille afin de décrocher les éventuelles larves encore présentes sur votre peau. Renouvelez l’opération une à deux fois dans la journée, les aoûtats ne résisteront pas à la chaleur à laquelle elles ont été exposées.

Le froid permet également d’éliminer les aoûtats. Si vous êtes plutôt branché glace que feu, passez sur votre peau un gant de toilette rempli de glaçons pendant quelques minutes. En plus d’apaiser les démangeaisons, cela devrait tuer les aoûtats restantes.

2. Lavez vos vêtements

Afin de ne prendre aucun risque d’être à nouveau mordu par un aoûtat, lavez vos vêtements à l’eau chaude. Cela devrait supprimer celles qui se seraient éventuellement accrochées à vos vêtements.

3. Désinfectez vos boutons

Désinfectez ensuite les boutons qui sont apparus sur votre peau avec un antiseptique local (type Dakin).

femme piqûre gratte démangeaison
Crédits : iStock

4. Ne vous grattez pas

On le sait, c’est dur, mais il est absolument nécessaire de résister à l’envie de se gratter. En vous grattant, vous risquerez non seulement d’infecter vos boutons mais en plus de laisser de vilaines marques sur votre peau. Préférez tapoter plutôt que de gratter.

5. Apaisez les démangeaisons

Si les démangeaisons sont insupportables, pensez à appliquer chaque jour une crème anti-inflammatoire ainsi qu’à prendre des antihistaminiques.

Des solutions naturelles existent également pour apaiser les démangeaisons :

  • Le bicarbonate de soude : mélangez une cuillère à café de bicarbonate avec quelques gouttes d’eau et appliquez sur les boutons après la douche. Laissez sécher puis rincez à l’eau chaude.
  • La pommade Vaporub de Vicks : mélangez de la pommade à une pincée de sel de table et appliquez sur les boutons. Puis laissez agir.
  • La lotion calamine : appliquez-en sur les zones qui vous démangent et frottez doucement.

Si les démangeaisons persistent au bout d’une semaine, consultez un médecin.

Source

Vous aimerez aussi : 

5 choses à faire en cas de morsure de tique

3 choses à faire si vous découvrez un essaim d’abeilles chez vous

5 choses à faire si vous trouvez un hérisson