in ,

Voyager à l’étranger avec son animal : 5 choses à savoir absolument !

Crédits : iStock / Nazarevich

Pour vos vacances, vous avez envie de découvrir de nouveaux horizons. Mais pas question de partir sans votre fidèle animal de compagnie ! Bien entendu, il est tout à fait possible de voyager à l’étranger avec votre boule de poils. Mais sous certaines conditions. Voici lesquelles !

1. Faire identifier votre animal

À partir du moment où vous voyagez hors de France, votre animal doit impérativement être identifié par une puce électronique. Attention, les tatouages ne sont pas toujours acceptés, en fonction du pays où vous vous rendez. Pour faire identifier votre animal, rendez-vous chez le vétérinaire.

Bon à savoirl’identification des animaux domestiques est obligatoire en France. Même si elle n’est pas toujours appliquée, cette mesure vise avant tout à protéger nos compagnons contre la perte ou le vol.

2. Demander un visa pour voyager à l’international

Tout aussi important que de ne pas oublier votre animal de compagnie, vous devez demander un visa, exigée par pratiquement tous les pays en dehors de l’Europe. La demande de visa peut être effectuée rapidement et en ligne.

3. Faire vacciner votre animal

La vaccination de votre animal contre la rage est obligatoire si vous souhaitez traverser les frontières. Attention, cette dernière doit être effectuée après l’identification par puce électronique.

vaccination
Crédits : Dina Damotseva / iStock

À noter que le vaccin antirabique ne peut être réalisé qu’à partir de 3 mois – ou 12 semaines. Il prend ensuite effet environ 3 semaines plus tard. Veillez donc à planifier bien en amont de votre voyage cette vaccination !

4. Se renseigner sur les mesures du pays de destination

Selon le ou les pays où vous comptez vous rendre, les règles diffèrent en ce qui concerne les animaux de compagnie. Par exemple, certains pays accepteront de vous accueillir avec votre animal, même si celui-ci était encore trop jeune au moment du départ pour être vacciné contre la rage. De même, des vaccins supplémentaires peuvent être imposés.

Certains pays peuvent même vous demander d’avoir administré à votre protégé un traitement vermifuge plusieurs jours avant le voyage. Par ailleurs, un certificat attestant de la bonne santé et des vaccinations des animaux est généralement nécessaire pour voyager en dehors de l’Europe.

Dans tous les cas, plusieurs semaines avant de partir, renseignez-vous sur le site internet du pays de destination. Vous pouvez également contacter l’ambassade ou le consulat pour avoir plus d’informations.

À noter que pour un voyage à l’intérieur de l’Union Européenne, vous devez remplir trois conditions :

  • Avoir fait identifié votre animal.
  • Avoir fait vacciné votre animal contre la rage (l’animal doit donc être âgé d’au moins 3 mois, sauf conditions particulières). La vaccination doit bien évidemment être à jour : un rappel par an est nécessaire.
  • Disposer d’un passeport européen établi par le vétérinaire.

5. Ne pas oublier le transport

Voyager avec son animal de compagnie, c’est bien, mais voyager dans de bonnes conditions c’est mieux ! Si vous comptez privilégier la voiture, une caisse de transport confortable est recommandée. Si vous préférez le train, prenez le temps de vous renseigner sur les modalités de transport des animaux, y compris dans le pays de destination.

Concernant l’avion, soyez particulièrement vigilant. En effet, les mesures qui concernent les animaux ne sont pas les mêmes en fonction des compagnies aériennes. Veillez donc à demander au préalable à votre compagnie aérienne une liste détaillée des conditions à remplir pour voyager avec votre petit protégé. Ce serait dommage de ne pas pouvoir monter dans l’avion !