in ,

4 réactions à adopter si votre chien casse tout dans la maison

Crédits : vit-plus/iStock

En rentrant du travail ou d’une sortie cinéma, vous constatez souvent de grands chambardements dans la maison : bibelots cassés, meubles rongés ou encore chaussures ravagées. L’instigateur du carnage, vous n’en doutez point, n’est autre qu’une créature à quatre pattes que vous adorez, censée vous attendre bien sagement. Cependant, celle-ci se défoule constamment quand vous n’êtes pas là et vous ne savez pas quoi faire. Voici les 4 réactions qu’il vous faudra adopter pour mettre fin au comportement destructeur de votre chien lors de votre absence.

Pourquoi saccage-t-il tout dans la maison ?

Déjà, comme dans tout problème, il est important d’analyser la situation et de comprendre d’où provient la mauvaise attitude avant d’envisager différentes solutions.

Premièrement, sachez que si votre chien chamboule votre intérieur, c’est probablement qu’il s’ennuie. Pour pallier ce sentiment, il n’a donc d’autres choix que de s’occuper de manière un peu trop démonstrative.

chien casse
Crédits : Chalabala/iStock

Deuxièmement, il se peut que votre boule de poils souffre d’anxiété de séparation, aussi brève cette dernière soit-elle. Un chien réellement attaché à ses maîtres peut donc se défouler à tort et à travers une fois seul, quitte à détruire tout ce qu’il trouve.

Et troisièmement, si vous retrouvez le canidé au milieu d’un désordre sans nom, c’est peut-être parce qu’il vient d’exercer sa vengeance. Plus précisément, votre compagnon peut éprouver du ressenti à votre égard, par exemple sur une décision de votre part envers lui qu’il trouve injuste, et sans contrôler ses pulsions, il peut alors s’acharner sur ce qui l’entoure.

Comment dois-je réagir ?

1/ Lui accorder du temps

Le faire courir, jouer avec lui ou l’emmener en promenade sont autant d’instants passés entre lui et vous qui participeront non seulement à son bien-être, mais qui serviront en plus à dépenser le trop-plein d’énergie qui bouillonne en lui.

chien maîtresse
Crédits : ISvyatkovsky/iStock

2/ Ne pas l’enguirlander

Si vous ne le prenez pas sur le fait, votre chien ne comprendra pas les raisons qui vous poussent à le réprimander. Assurez-vous donc de confondre le fauteur de troubles en flagrant délit. Ainsi, il associera ses humeurs destructrices à un acte qu’il ne devra pas reproduire.

3/ Sortir la panoplie de jouets

Prévoyez des jeux avec lesquels il passera le temps et sur lesquels il pourra se faire les dents. Vous pouvez même en fabriquer si vous avez les mains bricoleuses. Toutefois, il est conseillé d’éviter les vieux vêtements, car il ne fera pas la différence entre ceux-ci et votre plus belle chemise du dimanche.

chien jouet
Crédits : Photology1971/iStock

4/ L’éduquer le plus tôt possible

Il est plus facile d’habituer un chiot à rester seul au sein de la maison qu’un chien adulte. Pour ce faire, essayez d’augmenter le temps de séparation graduellement. Commencez par vous absenter quelques minutes les premiers jours pour finir par tenter une journée complète dès qu’il se montre plus confiant. Ainsi, à force d’entraînement, votre animal de compagnie ne se fera plus de mauvais sang en se languissant du retour de son humain adoré.