in ,

4 conseils pour gérer l’alimentation de vos animaux de compagnie

Crédits : Krista Mangulsone/Unsplash

Avoir des animaux de compagnie est un vrai bonheur, toutefois, lorsqu’on en a plusieurs il peut être difficile de s’organiser pour les repas. Entre le chien, le chat, le lapin, le cochon d’Inde, chacun de ces animaux à une alimentation particulière. Voici quelques astuces pour que ces moments se passent bien entre tous vos petits compagnons. 

Choisir la bonne alimentation pour ses animaux

Il est fort probable que vos petits compagnons ne mangent pas la même chose. Entre carnivores, omnivores et herbivores, il faut réussir à satisfaire tout le monde. Vous pouvez opter pour plusieurs modes d’alimentation : du fait maison ou du tout prêt fait. Ces deux possibilités ont des bienfaits indéniables. Si vous privilégiez de cuisiner leurs plats, vous savez exactement ce que vos animaux ingèrent, d’où ça vient et cela peut être un réel avantage. Toutefois, il faut s’assurer que ce que vous faites couvre absolument tous les besoins de vos petites boules de poils.

chat et chien enlacés
Crédits : Louis philippe poitras/Unsplash

De plus, les produits déjà préparés comme les granulés, les croquettes ou les pâtés sont conçus spécifiquement pour le bien-être de nos animaux. Bien que vous ne connaissiez pas tous les ingrédients, vous êtes assurés qu’ils contiennent tout le nécessaire. Attention néanmoins à acheter vos croquettes/grains/granulés dans des boutiques spécialisées, ou des cliniques vétérinaires. Les grandes surfaces sont généralement à éviter, car elles ne sont pas centrées exclusivement sur les animaux.

Des besoins précis pour chacun

Il peut y avoir plusieurs régimes particuliers au sein d’une même espèce. En effet, un chihuahua ne mange pas comme un St Bernard par exemple. Il est alors important de choisir de bonnes croquettes pour votre chien, adaptées à ses besoins, à sa taille et à son âge. Il en est de même pour tous les autres compagnons. Les chats, chiens, lapins et cochons d’Inde ont une alimentation très différente. Vous ne pouvez donc pas partager les gamelles de votre lapin avec celle du cochon d’Inde, ni celles du chat avec le chien.

Par ailleurs, les gammes de croquettes sont développées pour tous les problèmes que peuvent rencontrer nos animaux aujourd’hui. De ce fait, il ne faut pas mélanger les différents produits et bien respecter l’alimentation de chaque animal. Chacun doit alors avoir son espace avec son lieu de restauration. Si vos animaux n’ont pas de régimes particuliers et que vous avez du temps devant vous, vous pouvez facilement opter pour une alimentation maison (en demandant conseil à votre vétérinaire). Toutefois, pour leur bien-être il est essentiel de garder des gamelles séparées à chaque fois.

cocker qui mange
Crédits : Switlana Symonenko/iStock

Des rythmes alimentaires différents

Les rythmes alimentaires varient selon les espèces. En réalité, les chats sont des animaux plutôt autonomes et il est préférable de les laisser se réguler eux-mêmes en leur mettant toujours des croquettes à disposition. En effet, ils peuvent manger en moyenne 12 petits repas en une seule journée. Les chiens doivent être plus encadrés sur ce niveau-là, un repas matin et soir est conseillé pour leurs besoins. Il faudra toutefois respecter les doses adaptées à leur rythme de vie (sportif, mou, jeune, âgé, etc.).

Les herbivores, quant à eux, peuvent avoir deux repas par jour afin qu’ils ne prennent pas trop facilement de poids. Le lapin ne devra pas avoir beaucoup de granulés, mais du foin et de l’eau à volonté avec beaucoup de verdure. De plus, il est important d’adapter son alimentation selon la nature de son poil : le mélange prévu pour les angora ou tête de lion par exemple, les aide pendant leur période de mue. Cette spécificité n’est pas négligeable, car elle participe au bon fonctionnement du transit. Enfin, les cochons d’Inde doivent être complémentés en vitamine C contrairement aux lapins.

cochon d'Inde et lapin
Crédits : Osobystist/iStock

Une place spécifique pour chaque animal

La cohabitation entre plusieurs animaux est très souvent possible. Cependant, il est primordial d’installer un coin privé à chacun. Le fait de séparer les espaces permet de ne pas instaurer de rivalité ni de jalousie par rapport à la nourriture. Le lapin doit pouvoir être tranquille pendant son repas, et y avoir accès toute la journée. Ainsi, vous pouvez lui confectionner un enclos où lui seul peut entrer. Ces espaces doivent être clairs et délimités afin que chaque animal se sente à sa place et en sécurité.

Voici quelques indications pour placer les différentes gamelles :

  • Chien : Dehors ou dans sa pièce spécifique, à enlever lorsqu’il a terminé.
  • Chat : Toujours à disposition, en hauteur de manière à ce qu’aucun autre animal n’y ait accès.
  • Lapin : Dans son enclos, bien en sécurité.
  • Cochon d’Inde : Dans son enclos, un espace séparé de celui du lapin afin que celui-ci ne vienne pas piquer dans la gamelle.
chien chat et lapin
Crédits :Ksenia Raykova/iStock

Vous l’aurez compris, vos animaux ont tous besoin d’une alimentation adaptée à leurs besoins avec de l’eau à volonté. De plus, leurs espaces respectifs sont très importants afin que les cohabitations se passent bien. Enfin, veillez à respecter les différents moments de repas pour que chacun ait ce dont il a besoin. En d’autres termes, vous pouvez donner à manger à certains de vos animaux en même temps, mais pas aux mêmes endroits. Il est essentiel que chacun ait sa propre gamelle et n’aille pas piocher dans celle des autres animaux de la maison. Toutes ces précautions éviteront les conflits, les jalousies ou qu’un animal ingère des aliments qui ne lui sont pas destinés.