in

Promener son chien la nuit : 5 précautions à prendre

Crédits : Alvaro Hernandez Sanchez / iStock

Que vous aimiez promener votre chien la nuit ou que vous n’ayez pas le choix à cause de votre emploi du temps, il est indispensable de veiller à votre sécurité et à celle de votre animal. Voici quelques réflexes à adopter !

1. Utiliser un collier réfléchissant

Si vous avez pour habitude de sortir votre chien alors qu’il fait déjà sombre (en hiver par exemple), vous devez absolument lui acheter un collier ou un harnais disposant de lumières réfléchissantes ou de LED. En effet, cela permettra aux véhicules de le repérer de loin et donc, potentiellement, d’éviter l’accident.

À noter que cette recommandation vaut aussi bien pour votre animal que pour vous. En effet, des vêtements ou des gilets réfléchissants sont également disponibles pour les humains. Une lampe de poche ou une lampe frontale peut également être un atout en matière de sécurité. Par ailleurs, sachez qu’un vêtement réfléchissant est indispensable pour votre chien, et ce qu’il soit tenu en laisse en ville ou laissé libre à la campagne. Du moment que vous vous promenez à proximité d’une route, le danger est bien réel.

2. Prendre son téléphone portable

Même si la promenade avec votre chien est pour vous un moment de détente, qui permet de vous déconnecter quelques instants de la réalité, il est tout de même plus prudent de toujours prendre avec vous votre téléphone portable.

En effet, un accident peut arriver à n’importe quel moment de votre existence et de celle de votre chien : crise cardiaque, agression, accident de voiture, cheville foulée… Si quelque chose venait à se passer, vous regretterez probablement de ne pas pouvoir immédiatement prévenir les secours.

3. Suivre des itinéraires connus

Si vous habitez en ville, il n’y a pas trop de risques à emprunter de nouveaux itinéraires lors de vos promenades nocturnes. En revanche, si vous habitez à la campagne, et plus particulièrement à la montagne, cela peut se révéler très dangereux.

chien rue nuit ville
Crédits : iStock

Et pour cause, vous ou votre chien pourrait tomber dans un ravin ou une crevasse ou se faire prendre au piège par des barbelés. Vous pourriez également vous retrouver malencontreusement dans une zone de chasse. En effet, les chasseurs apprécient de chasser dans l’obscurité, que ce soit tôt le matin ou tard le soir. La raison ? C’est durant ces périodes que la plupart des animaux sont les plus actifs.

4. Opter pour une clochette

Si la promenade de votre chien consiste à le laisser vagabonder à sa guise dans les bois, il peut être utile d’attacher une clochette à son collier ou à son harnais. En effet, cela permettra de le localiser grâce au son émis par sa clochette car vous ne pourrez pas le surveiller visuellement.

Une clochette peut également être un excellent moyen d’avertir les chasseurs qu’un chien se trouve dans les parages et qu’il convient donc de redoubler de prudence avant de tirer sur une proie.

5. Être attentif aux animaux sauvages

La nuit, il y a peut-être moins de monde dans les rues mais il y a plus d’animaux. Et certains d’entre eux pourraient se montrer agressifs s’ils venaient à se faire surprendre par vous et votre chien.

Alors certes, il y a peu de chances pour qu’ils ne vous aient pas senti arriver à des kilomètres, mais on ne sait jamais. Par précaution, mieux vaut tout de même laisser tomber les écouteurs…

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :