in

Pourquoi mon chien boite-t-il ?

chien
Crédits : Pexels/Pixabay

Le fait qu’un chien n’arrive plus à poser la patte par terre peut avoir plusieurs causes plus ou moins graves : entorse, fracture, arthrose… Voici quelques conseils pour savoir comment réagir face à cette situation et pouvoir identifier une urgence d’un syndrome bénin.

Les différentes causes d’une boiterie chez le chien

Pour réagir efficacement face à un chien qui boite, mieux vaut avoir quelques connaissances sur les maladies et les problèmes que peuvent rencontrer nos fidèles compagnons.

Pour les chiens âgés ou simplement malchanceux, l’arthrose n’est pas rare. Cette maladie est très handicapante sur le long terme puisqu’elle détruit le cartilage qui protège les articulations. Cela favorise une moins bonne absorption des chocs lors des déplacements. Cette maladie est douloureuse et empêche les chiens qui en sont atteints de se déplacer correctement. Un chien malade évitera de s’appuyer sur son membre affecté et pourra donc boiter. Il est utile de savoir que la progression de l’arthrose ne peut pas totalement s’enrayer. Mais elle peut être soulagée par un traitement anti-inflammatoire ou par une perte de poids notable permettant d’alléger les membres sur lesquels le chien s’appuie. Attention également à limiter les activités physiques si votre chien est atteint d’arthrose.

Une autre cause de la boiterie de votre chien peut être une entorse. Il est possible qu’en se promenant, il se soit tordu la patte sans que vous le remarquiez. Dans ce cas, il ressentira une vive douleur à chaque fois qu’il devra poser la patte au sol, ce qui le fera boiter. Tout comme chez les humains, les entorses sont fréquentes chez les chiens.

Une griffe cassée, une entaille ou encore des coussinets abîmés peuvent également être à l’origine d’une boiterie chez le chien. Pensez donc à bien inspecter ses pattes afin d’écarter tout risque d’infection.

chien lèche pattes
Crédits : iStock

Les bons gestes à adopter

Cela paraît évident, mais si la boiterie de votre chien empire au bout de 48 heures, il est conseillé de consulter un vétérinaire. Généralement, les douleurs à la patte qui ne passent pas sont synonymes d’arthrose ou de fracture.

Dans tous les cas, réduisez au maximum l’activité physique de votre toutou afin de laisser sa patte se reposer. Si, dès le lendemain, vous constatez une amélioration, c’est sûrement une simple entorse qui va certainement se rétracter toute seule. Pour accélérer le processus de guérison, vous pouvez toujours appliquer de la glace sur l’entorse de votre chien durant une vingtaine de minutes toutes les 3 heures pendant quelques jours.

En cas d’entaille, désinfectez la patte de votre chien et confectionnez-lui un bandage pas trop serré. Si une de ses griffes est cassée, munissez-vous d’un coupe-ongles et coupez le morceau cassé. Toutefois, attention à ne pas couper la partie rose de la griffe, cela pourrait lui faire très mal ! Enfin, si ses coussinets ont été abîmés par un sol trop chaud ou des cailloux et qu’ils sont craquelés, n’hésitez pas à les badigeonner de graisse à traire ou de vaseline afin de favoriser l’hydratation.

Au moindre doute, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire pour lui demander conseil, cela ne coûte rien et vous pourrez lui décrire en détail les symptômes de votre fidèle ami à quatre pattes.

Source

Vous aimerez aussi :

Les griffes des chiens repoussent-elles ?

VIDÉO : comment couper les griffes de son chien ?

Voilà pourquoi vous ne devez JAMAIS promener votre chien sur le bitume lorsqu’il fait plus de 25°C