in

Leurs sens sont différents des nôtres. Comment voient, entendent et sentent les chats ?

Crédits Pixabay
Leurs sens sont différents des nôtres. Comment voient, entendent et sentent les chats ?
noté 5 - 1 vote

Ils partagent avec les chiens le statut de nos meilleurs amis. Les chats avec qui nous partageons notre quotidien ont une expérience de la vie pourtant bien différente de la nôtre, avec des sens totalement éloignés des nôtres. Alors, c’est comment d’être un chat ?

Vision

Pour entrer dans le cœur du sujet des différences avec les humains, les chats voient la nuit. On dit alors qu’ils sont nyctalopes. Ceci est dû au nombre élevé de bâtonnets présents dans le fond de leur œil, qui sont les cellules réceptrices de lumière. Autre différence, leur vision est bien plus large que la nôtre. En effet, ils voient à 260° (200° plus 30° de vision périphérique très floue à chaque extrémité), quand l’homme ne voit qu’à 230° (180° plus deux fois 20°). Par contre, ils sont moins performants dans la détection d’objets, qu’ils ne voient nettement que lorsqu’ils sont à une dizaine de centimètres. C’est leur moustache qui leur permet de les détecter, d’où la dangerosité de leur couper.

En outre, s’ils captent plus de lumière grâce à un plus grand nombre de bâtonnets, ils voient en revanche moins les couleurs, puisqu’ils ne disposent que de peu de cônes, ces cellules photoréceptrices qui permettent de voir les couleurs. S’ils arrivent à percevoir le bleu et le jaune, ils ne voient pas le rouge et le vert.

Ouïe

Pour ce qui concerne l’ouïe, les chats ont de grandes oreilles capables de bouger de manière indépendante et à 180°, ce qui leur permet de détecter avec précision la provenance d’un son. Ils ont également plus de neurones dédiés à l’audition et analysent donc mieux les sons, ils perçoivent 11 octaves quand l’homme n’en perçoit que neuf.

Odorat

L’odorat du chat est puissant, très puissant puisqu’ils sont 100 fois plus sensibles aux odeurs que nous, grâce à des centaines de millions de capteurs olfactifs qui tapissent l’intérieur de leur cavité nasale. De plus, les chats jouissent d’un deuxième organe olfactif situé dans la bouche, ce qui explique pourquoi ils ouvrent parfois la bouche en présence d’une odeur suspecte.

Goût

Concernant le goût, ce sens est bien moins développé chez le chat que chez l’homme. En effet, le chat possède 473 récepteurs dans ses papilles gustatives, des “bourgeons de goût”, quand l’homme en possède lui 9 000. Aussi, ils ne sentent quasiment pas le sucré, mais sont très sensibles à l’amer, qu’ils détestent.

En revanche, si le goût ne les intéresse pas plus que cela, les valeurs nutritives d’un plat sont très importantes pour eux.

Source