in

Les chiennes ont-elles leurs règles ?

Crédits : iStock
Les chiennes ont-elles leurs règles ?
noté 4.9 - 8 votes

Les chaleurs chez la chienne interviennent le plus souvent deux fois par an et durent en moyenne 3 semaines. Les premières chaleurs apparaissent généralement vers l’âge de 6 mois pour les petites races et vers l’âge de 10, voire même 24 mois, pour les chiens les plus grands. Durant ces périodes de chaleurs, il n’est pas rare d’observer des pertes de sang. Est-ce normal ? 

Le cycle sexuel chez la chienne

À la différence de la femme, les pertes de sang observées chez la chienne proviennent de son vagin, et non pas de son utérus. De plus, au lieu de marquer la fin d’un cycle, cela signifie au contraire le début de la fertilité. Ainsi, on ne peut pas à proprement parler de “règles” chez la chienne, mais de cycle oestral.

En effet, le cycle sexuel chez la chienne comprend les quatre phases suivantes :

  • le pro-oestrus : cette phase qui peut durer de 3 à 17 jours marque le début des chaleurs. La chienne produit alors une grande quantité d’oestrogènes.
  • l’oestrus : c’est la phase la plus courte, qui peut durer de 4 à 7 jours. La chienne est en période d’ovulation, elle est donc prête pour l’accouplement. Elle a alors tendance à dormir plus et à être moins active.
  • le dioestrus : cette phase dure environ 65 jours, c’est-à-dire à peu près le même temps que la grossesse chez la chienne.
  • l’anoestrus : cette phase dure généralement 4 à 5 mois. C’est une période d’inactivité pour la chienne, autant sur le plan sexuel qu’hormonal.

Les deux premières phases, le pro-oestrus et l’oestrus, correspondent aux chaleurs chez la chienne. Durant cette période, et notamment à cause d’une production excessive d’hormones et de phéromones, le vagin de la chienne libère du sang ainsi que d’autres liquides. De plus, elle urine plus fréquemment. La raison ? Les hormones et les phéromones présentes dans le sang et dans l’urine ont pour but d’attirer les mâles les plus éloignés.

patou chien de montagne des pyrénées
Crédits : iStock

À noter que, au cours du pro-oestrus, les saignements chez la chienne adoptent plutôt une teinte rouge foncé. En revanche, lors de l’oestrus, les saignements ont tendance à diminuer et prennent une teinte plus claire.

Certaines femelles saignent tellement qu’elles laissent des taches de sang un peu partout. D’autres saignent si peu que c’est à peine si on le remarque. Mais ces pertes sanguines cessent totalement au début de la troisième phase, le dioestrus. Cependant, en cas de saignements abondants ou de saignements en dehors d’un cycle de chaleur, une visite en urgence chez le vétérinaire s’impose.

Les chiennes ont-elles la ménopause ? 

Arrivées à un certain âge, les femmes cessent d’avoir leurs règles. Le processus d’ovulation s’arrête également, tout comme la production d’hormones sexuelles. Cette période que l’on appelle la ménopause marque, pour une femme, la fin de la possibilité de se reproduire. En effet, une fois la ménopause enclenchée, la femme ne peut plus avoir d’enfant.

Les chiennes, quant à elles, ne sont pas concernées par la ménopause. En effet, elles peuvent ovuler toute leur vie et donc avoir des petits à n’importe quel âge. Toutefois, les chaleurs peuvent devenir plus discrètes et moins fréquentes avec l’âge.

Source

Vous aimerez aussi :

20 signes qui montrent que votre chien est malade

À quel âge faire stériliser son chien ?

Infection urinaire chez le chien : 3 remèdes maison pour la soigner