in ,

Destiné à l’euthanasie, la peinture a sauvé la vie de ce cheval

Crédits : Capri23auto/Pixabay
Destiné à l’euthanasie, la peinture a sauvé la vie de ce cheval
noté 5 - 1 vote

C’est l’incroyable histoire d’un cheval prénommé Metro. Pendant un temps, Metro était un cheval de course en pleine forme avec pas moins de 8 victoires à son actif et il a rapporté plus de trois cent mille dollars à  son propriétaire. Malheureusement tout se bouscule lorsqu’il est victime d’une fracture à cause de tous ses efforts. La fin était proche pour l’étalon destiné à l’euthanasie, mais heureusement pour lui, l’artiste Ron Krajewski décida de le recueillir. 

Quand il adopte ce cheval, Ron Krajewski veut l’offrir à sa femme pour qu’elle puisse le monter. Cependant il avait sous-estimé la blessure de l’animal et celle-ci s’aggrava au fil du temps. Malgré les visites chez le vétérinaire, son état de santé était mal en point. Le vétérinaire lui-même déclara qu’il ne retrouvera jamais sa forme d’autrefois. Le couple possédait également un autre cheval, il vivait avec Metro dans une étable située à quelques kilomètres de la maison de l’artiste. Celui-ci rendait visite chaque jour au cheval pour qu’il ne se sente pas abandonné et en sécurité.

Pour contrer l’ennui, Ron décide de pratiquer une activité quotidienne avec Metro. Il a donc l’idée de placer une toile blanche devant lui. En utilisant des friandises, il amène le cheval à toucher la toile avec un pinceau dans la gueule. C’est alors que l’animal commença à peindre et il avait vraiment l’air d’apprécier cela.

Plus le temps passe et plus Metro se met à réaliser de vraies œuvres complètes. Ron trouva cela tellement impressionnant qu’il commença à les mettre en vente dans une galerie d’art locale. Certains acheteurs comparèrent les œuvres de Metro aux célèbres peintures de Jackson Pollock. Grâce à l’argent récolté, Metro peut dorénavant bénéficier d’un traitement expérimental qui lui permet de vivre en meilleure santé et pour plus longtemps.

Capture vidéo

Le couple Krajewski vend environ deux œuvres par semaine, l’une valant entre 50 et 500 dollars. Loin d’eux l’idée de s’enrichir, Ron et sa compagne font don de l’argent récolté à une ONG qui aide à soigner les chevaux de course abandonnés et à leur trouver un foyer. Désormais Metro s’épanouit dans une nouvelle activité entouré d’amour.

Source

Articles liés

Ces deux chiens sauvés de l’euthanasie grâce à une photographie bouleversante

Chili : une chienne sauve un bébé abandonné en lui donnant son lait

Les larmes de ce pitbull abandonné ont changé sa vie