in ,

4 conseils pour aider son chien à perdre du poids

© RossHelen - iStock

Votre chien ne se soucie probablement pas d’être en surpoids. Tant qu’il peut courir après les chats et sauter sur le canapé moelleux le plus proche, son petit embonpoint ne le dérangera certainement pas. Mais pour les chiens souffrant d’arthrite ou de problèmes articulaires, ce poids supplémentaire peut entraîner des douleurs. Des études montrent également que les chiens plus minces peuvent également vivre jusqu’à 15% plus longtemps.

La bonne nouvelle est que la plupart des chiens accepteront facilement de petits changements dans leur routine de jeu et leurs habitudes alimentaires. Voici quelques conseils pour aider votre compagnon à 4 pattes à retrouver la ligne, en douceur. 

1. Surveillez la quantité de nourriture que vous lui donnez

balance de cuisine
© Vera-Aksionava – iStock

Pour les chiens, comme pour les humains, perdre du poids se résume en réalité à deux choses : l’alimentation et l’activité physique. Et si vous souhaitez que votre chien perde un peu de poids, l’alimentation est de loin la plus importante.

Pour les propriétaires de chiens qui ont un mode de vie actif, il est facile de surestimer l’impact de l’activité physique sur le maintien du poids santé de leur animal. Ainsi, même pour les chiens actifs, il est important d’établir des directives claires en ce qui concerne leur apport calorique quotidien.

Lorsqu’il s’agit de surveiller sur le long terme le poids de votre chien, il est essentiel d’établir une référence en matière de quantité. C’est-à-dire de déterminer le nombre de calories dont votre chien a besoin chaque jour.

Évitez de vous fier aux directives sur l’emballage de ses croquettes De nombreux facteurs influencent les besoins alimentaires de votre chien, notamment sa race, sa taille, son niveau d’activité et le fait qu’il soit stérilisé ou non.  La stérilisation, par exemple, réduit les besoins énergétiques de 20 à 30%. Consultez votre vétérinaire à ce sujet peut donc être une bonne idée pour partir sur un objectif sain et soutenable pour votre animal.

2. Limitez les glucides

croquettes et viande fraiche
© humonia – iStock

En plus du comptage des calories, un autre facteur important consiste à donner des aliments frais, entiers et à faible teneur en glucides à votre chien.

De nombreux aliments transformés pour chiens regorgent de mauvaises graisses.  C’est pour cette raison que les vétérinaires recommandent généralement des régimes alimentaires équilibrés en protéines et en glucides. Les régimes frais fournissent des protéines de qualité, mais aussi des fibres et de l’humidité qui peuvent satisfaire l’appétit de votre chien. Nourrir votre chien avec des aliments riches en nutriments et biodisponibles aura un excellent impact non seulement sur sa santé, mais aussi sur sa consommation globale.

Les marques Roméo ou Lucky Dog, que l’on peut retrouver dans le catalogue Aldi ou encore Edgar & Cooper, permettent de trouver un bon compromis entre qualité et prix. Riches en protéines et pauvres en glucides, elles apportent les nutriments nécessaires à la bonne santé de votre chien, et offrent une grande variété pour qu’il ne se lasse pas du contenu de sa gamelle.

3. Remplissez son bol d’eau chaque jour

chien en train de boire de l'eau
© dimarik – iStock

Comme les humains, les chiens peuvent se tourner vers la nourriture alors qu’ils ont en réalité soif. Assurez-vous que le bol d’eau de votre chien soit rempli d’eau fraîche et propre chaque jour et en permanence. Une bonne hydratation présente de nombreux autres avantages pour la santé des chiens, notamment une peau plus douce et un pelage plus brillant.

4.  Aidez votre chien à bouger davantage

chien en train de courir avec son maître
© Solovyova – iStock

Qu’il s’agisse d’une longue promenade ou d’une session de jeu, votre chien a probablement une activité qu’il adore. Il est important de l’encourager à faire plus d’exercice chaque jour. Un bon premier objectif est de faire 20 minutes d’exercice au moins 4 à 5 jours par semaine. Observez votre chien pour savoir quand il a envie de s’arrêter ou lorsqu’il fatigue.

L’arthrite et d’autres maladies articulaires peuvent rendre tout exercice difficile. Pour les chiens qui ne sont pas à l’aise avec d’autres formes d’activité, la natation est un choix fantastique. Non seulement elle est à faible impact, ce qui protégera les articulations de votre chien, mais elle permet de solliciter tous les muscles de son corps.