in

Les 10 maladies les plus courantes chez les chiens

Crédits : iStock
Les 10 maladies les plus courantes chez les chiens
noté 5 - 6 votes

Malgré une certaine robustesse, les chiens ne sont pas à l’abri des maladies. Et même une vaccination régulière ne suffit pas à les protéger contre certaines affections. Il est donc essentiel de savoir détecter et reconnaître les différents symptômes afin de réagir le plus rapidement possible et de mettre toutes les chances de son côté pour soigner son toutou préféré.

Vous ne trouverez dans cette liste que les maladies qui ne font pas l’objet d’une vaccination. Nous partons du principe que tous les chiens doivent être vaccinés contre la rage, la maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth, la leptospirose, la parvovirose et la toux de chenil.

1. L’otite canine

Votre chien secoue souvent la tête, voire se gratte les oreilles avec excès et produit beaucoup de cérumen, ce qui dégage une odeur désagréable au niveau de ses oreilles ? Il a probablement une otite. En effet, le canal auditif des chiens peut facilement s’infecter. Pour savoir repérer une otite chez votre chien, n’hésitez pas à lire notre article sur le sujet.

2. La dysplasie de la hanche

À tout âge, les chiens peuvent être victimes d’une dysplasie de la hanche. Cette affection articulaire héréditaire touche principalement les races de grands chiens. Elle provoque des douleurs lorsque les chiens tentent de se relever ou de sauter et entraîne également une boiterie.

chien
Crédits : iStock

3. La torsion de l’estomac

La torsion de l’estomac peut s’avérer mortelle chez le chien. Lorsque le chien a mangé, souvent trop vite, et qu’il fait de l’exercice juste après son repas (même une petite promenade), son estomac bien rempli peut se retourner. Dans ce cas, l’animal tente de vomir, salive excessivement et son ventre se met à gonfler. S’il n’est pas immédiatement conduit chez un vétérinaire, il peut mourir rapidement.

4. La cystite

Comme les humains, les chiens peuvent souffrir d’infections urinaires. Dans ce cas, votre fidèle compagnon aura très souvent envie d’uriner mais n’urinera que par petites gouttes. Il se peut également qu’il gémisse lorsqu’il urine, tellement la douleur est intense. Il est essentiel de traiter la cystite en urgence, sous peine de voir apparaître de graves complications.

chien
Crédits : Pxhere

5. Les troubles digestifs

Votre chien a la diarrhée, voire vomit ? Il peut être victime de troubles digestifs après avoir mangé un aliment qu’il n’aurait pas dû ou après avoir trop mangé. Ne lui donnez pas à manger pendant 24 heures et surveillez son état de santé. Si au bout de deux jours, il a toujours la diarrhée et que c’est de pire en pire, foncez chez le vétérinaire.

6. Le rhume

Eh oui, les chiens aussi peuvent attraper un coup de froid ! Grande fatigue, fièvre et éternuements sont alors au programme. Pour éviter cela, pensez à éviter les longues sorties par temps humide (sous la pluie ou dans la neige) et à bien sécher votre chien après une promenade mouillée.

chien
Crédits : iStock

7. La piroplasmose

Transmise par les tiques, cette maladie se traduit par une perte d’appétit, une grande fatigue, des diarrhées, des vomissements et des urines de couleur foncée. Si elle n’est pas prise en charge à temps, la piroplasmose peut s’avérer très dangereuse pour le chien. Un vaccin existe, mais il n’est pas 100 % efficace, le plus sage étant donc de bien traiter son chien chaque mois contre les parasites.

8. La leishmaniose

Transmise par de tout petits moucherons surtout présents en été, la leishmaniose est une zoonose, c’est-à-dire qu’elle peut se transmettre aux humains. Lorsqu’il est atteint, le chien peut ou non déclarer la maladie. S’il la déclare, il présentera les symptômes suivants : rougeurs sur la peau, pellicules, perte de poids et de poils, saignements au niveau de la truffe et forte envie de boire. Une fois la maladie déclarée, celle-ci est incurable. Il est donc fortement recommandé de faire vacciner son toutou dès l’âge de 6 mois.

chiot
Crédits : Skitterphoto/Pexels

9. La maladie des vers du cœur

Aussi appelée dirofilariose cardiaque, cette maladie grave, qui peut également se transmettre aux chats et aux humains, est provoquée par des vers qui s’infiltrent dans les artères pulmonaires de l’animal puis dans le cœur. Transmise par les moustiques, elle provoque l’obstruction des artères pulmonaires et la destruction des globules rouges. Le chien a alors du mal à respirer lors de l’effort, il est fatigué, tousse et a le ventre enflé.

10. Le tétanos

Cette maladie grave reste plutôt rare chez le chien. La bactérie pénètre dans l’organisme de l’animal par une plaie et entraîne des spasmes, une raideur dans la démarche, une contraction des muscles faciaux, une difficulté à respirer et une grande nervosité.

Vous aimerez aussi :

Mon chien a la truffe chaude : est-il malade ?

20 signes qui montrent que votre chien est malade

Pour savoir si votre chien est malade, regardez la couleur de ses gencives