in ,

VIDÉO : quand une orque imite le bruit d’un moteur de bateau

Crédits : skeeze/Pixabay
VIDÉO : quand une orque imite le bruit d’un moteur de bateau
noté 5 - 1 vote

Une vidéo diffusée sur YouTube nous montre une orque s’approchant d’un bateau de plaisance pour, semble-t-il, imiter les sons de son moteur. Preuve une fois de plus des incroyables capacités cognitives de ces animaux, qui ne cesseront donc jamais de nous étonner.

De précédents travaux avaient déjà démontré que les orques pouvaient imiter certains de leurs congénères, mais aussi des dauphins (imitation des cliquetis). Nous savons également qu’ils utilisent des dialectes différents selon le groupe auquel ils appartiennent, preuve d’un apprentissage différent. Très fortiches en langues étrangères, donc.

Plus récemment au Marineland d’Antibes, des chercheurs ont réussi à faire répéter différents mots du lexique anglais à une orque dénommée Wikie, une femelle de 14 ans (cette dernière aurait prononcé le mot « hello » et les chiffres « 1 et 2 »). Si l’imitation n’est pas parfaite — contrairement à celles de certains perroquets —, elle reste néanmoins reconnaissable. Mais le bruit d’un moteur ?

Comme vous pouvez le voir, et surtout l’entendre, l’épaulard semble ici jouer avec l’ouverture de son évent, faisant trembler ses bords pour imiter les sons émis par le moteur de ce bateau, dans l’eau, mais également hors de l’eau. « Pour autant que je sache, ce n’est pas un son naturel pour une orque », note le Docteur José Zamorano-Abramson de l’Université Complutense de Madrid (Espagne), interrogé par Science & Avenir. « Mais il semblerait qu’elle tente bien d’imiter le bruit du moteur ».

Selon le même magazine, Christophe Guinet, directeur de Recherche au Centre d’Études Biologiques de Chizé (Université de la Rochelle-CNRS), pense avoir reconnu l’animal. Pour lui, « il s’agit de Luna, une orque qui vivait dans les eaux canadiennes », dit-il. « Elle avait perdu son groupe d’origine et cherchait régulièrement à interagir avec les gens et les bateaux. On voit clairement qu’elle imite le bruit du moteur à différents régimes ». Une façon pour elle de dire bonjour ?

Article initialement publié sur SciencePost

Articles liés

Une orque aurait prononcé ses premiers mots … humains

Le lien social, une question de vie ou de mort pour les orques

L’orque Lolita, abandonnée à son triste sort durant l’ouragan Irma, a survécu