in

Typhus du chat : causes, symptômes et traitements

Crédits : PublicDomainPictures/Pixabay

Le typhus du chat est une maladie très contagieuse due à un virus qui détruit les cellules. Potentiellement mortelle, elle tue un chat infecté sur deux. Heureusement, grâce au vaccin, la maladie se fait désormais de plus en plus rare et touche essentiellement les chats errants et non vaccinés.

Les symptômes

Généralement constatée chez les chatons ou les chats vivant en communauté, la maladie du typhus a un délai d’incubation de 2 à 5 jours. Elle peut se déclarer sous 3 formes différentes :

  • La forme subaiguë : le chat présente uniquement une diarrhée chronique. C’est la forme la moins grave de la maladie.
  • La forme aiguë : elle touche les chatons et les jeunes adultes. Les symptômes sont une grande fatigue, de la fièvre, une perte d’appétit, une déshydratation, des vomissements et de fortes diarrhées. La guérison est possible.
  • La forme suraiguë : elle touche les chatons non vaccinés. Après l’apparition d’une forte fièvre, ils meurent en moins de 24 heures. C’est la forme la plus grave de la maladie.

Lorsqu’une chatte gestante est atteinte par le typhus, ses chatons pourront montrer des troubles nerveux peu après leur naissance : impossibilité de marcher, incoordination des membres, perte d’équilibre, tremblements, voire cécité. Ces lésions nerveuses sont irréversibles.

Crédits : Pixnio

Si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes chez votre chaton ou votre chat, amenez-le immédiatement chez le vétérinaire. Même si votre boule de poils ne présente qu’une simple diarrhée, il peut avoir contracté le typhus et un test sanguin est alors nécessaire pour s’en assurer.

Les causes de la contamination

Le typhus se transmet très facilement entre les chats. Si un félin infecté mord ou lèche un chat sain, ou si un chat en bonne santé se retrouve en contact avec des déjections ou des objets souillés, il aura de fortes chances de contracter le virus (un simple reniflement suffit).

Par ailleurs, le typhus est très résistant puisqu’il peut survivre 1 an seul dans la nature. Il peut ainsi se déposer sur les vêtements, les chaussures et tout autre objet qui favorisera sa diffusion. De plus, un chat guéri continuera à expulser le virus dans ses excréments pendant 6 semaines.

Crédits : iStock

Il est bon de savoir qu’un chien ayant contracté le parvovirus peut contaminer un chat et provoquer le typhus. En revanche, l’inverse est impossible.

Les traitements

Aucun traitement miracle n’existe pour guérir le typhus du chat. Seuls des anti-vomitifs, des antidiarrhéiques ou des antibiotiques peuvent être prescrits pour enrayer l’infection. Les animaux atteints doivent généralement être hospitalisés quelques jours pour être réhydratés et nourris à l’aide de perfusions.

En revanche, il existe un vaccin 100 % efficace qui permet de protéger son animal contre cette maladie et qui doit être réalisé à la naissance du chaton.

Crédits : iStock

Si votre chat a contracté le typhus, la seule chose à faire (après l’avoir emmené chez le vétérinaire) est de désinfecter entièrement votre maison à l’eau de Javel afin d’éviter de transporter le virus à l’extérieur et de contaminer, sans le vouloir, d’autres matous.

Sources : Doctissimo ; Wanimo Véto

Articles liés

Le coryza du chat : symptômes et traitements

Tout savoir sur le Sida du chat

Reconnaître et soigner la gale chez le chat