in

Reproduction du lapin : cycle et accouplement

Crédits : skeeze/Pixabay
Reproduction du lapin : cycle et accouplement
noté 5 - 1 vote

Tout le monde connaît l’expression « être un chaud lapin », mais les lapins sont-ils vraiment si adeptes de l’accouplement ? Eh bien oui, et pas qu’un peu ! Et pour cause, les femelles lapines sont pour ainsi dire toujours prêtes à accueillir des mâles.

La maturité sexuelle chez le lapin

Tout dépend de la race et de la taille du lapin. Chez les petites races (lapins nains), elle intervient à l’âge de 4 à 5 mois tandis que chez les races moyennes elle se situe plutôt vers l’âge de 6 mois. Chez les grandes races, la maturité sexuelle est atteinte à l’âge de 9 à 12 mois.

Les femelles ne doivent pas s’accoupler avant d’avoir terminé leur croissance. Il est donc conseillé d’attendre l’âge de 7 mois pour les petites et moyennes races et 10 mois pour les grandes races. Pour les mâles, il faut compter 2 à 3 mois de plus que les femelles. Et attention à ne prévoir que 4 portées par an pour une lapine, et ce pendant maximum 5 ans, sous peine de la fatiguer gravement.

Les organes reproducteurs

Chez le lapin mâle, les testicules descendent dans le scrotum et viennent se positionner aux côtés du pénis à l’âge de 3 mois. Auparavant, ils se situent à l’intérieur de l’abdomen. Même une fois descendus, ils peuvent toujours rentrer dans la cavité abdominale.

Chez la lapine, le vagin adopte une forme de V et est composé de deux cornes utérines au bout desquelles se situent les ovaires. Elle possède généralement 4, voire 5 paires de mamelles.

Crédits : iStock

Le cycle de reproduction

À partir du moment où les mâles ont atteint la puberté, ils sont toujours prêts à s’accoupler. Les lapines en revanche ont des périodes irrégulières de « chaleurs », environ 2 fois par mois. Elles sont réceptives durant environ 5 jours puis se reposent durant 10 jours, et ce durant toute l’année. Il est donc impossible de prévoir à l’avance si une femelle pourra accepter un mâle pour copuler.

Quelques signes peuvent tout de même alerter sur l’état de réceptivité de la femelle :

  • elle semble excitée, voire nerveuse,
  • elle se frotte le menton sur tout ce qu’elle trouve,
  • elle courbe le dos si on la touche,
  • sa vulve est rouge et enflée.

Comment procéder à l’accouplement ?

Pour procéder à un accouplement entre deux lapins, mieux vaut agir en fin de soirée. Il est conseillé d’insérer la lapine dans la cage du mâle pour la reproduction et non l’inverse. En effet, dans sa cage le mâle se sent plus en sécurité et est donc plus apte à s’accoupler. En revanche, si la femelle n’est pas réceptive au bout d’un quart d’heure, mieux vaut réessayer un autre jour.

Crédits : Thomas_G/Pixabay

Après avoir tourné autour de la femelle, le mâle la couvre en la tenant par le cou. La copulation dure environ 30 secondes. Une fois l’acte terminé, le mâle se laisse retomber sur le côté en poussant un petit cri. Il est recommandé de laisser les deux animaux se reproduire durant maximum une demi-heure. En effet, ils peuvent s’accoupler plusieurs fois durant ce laps de temps. L’ovulation se produira alors une dizaine d’heures plus tard.

Attention à bien noter la date exacte de l’accouplement afin de pouvoir calculer le jour de la mise bas !

La période de gestation

Chez la lapine, la gestation dure de 29 à 35 jours. Les embryons peuvent se sentir en touchant son ventre au bout d’environ 10 jours. Durant cette période, il est important de veiller à ce que la femelle ait toujours de l’eau fraîche à disposition ainsi que de la nourriture de qualité.

Quelques jours avant la mise bas, il est essentiel de fabriquer un coin douillet fait de paille à l’abri de la chaleur et du froid et d’y placer la femelle afin qu’elle se l’approprie. Peu avant de mettre bas, elle y rajoutera des poils qu’elle aura arrachés de son ventre afin de le rendre encore plus confortable pour l’arrivée de ses petits.

Crédits : iStock

Source

Articles liés

Pourquoi vaut-il mieux faire stériliser son lapin ?

Les 3 premières étapes à respecter pour un lapin heureux

Si les lapins mangent leurs excréments, c’est pour une bonne raison