in ,

Une renarde domestiquée arrachée à son foyer après 11 ans de vie commune

Crédits : Dominico Salvagnin/Wikimedia Commons
Une renarde domestiquée arrachée à son foyer après 11 ans de vie commune
noté 5 - 1 vote

Depuis 11 ans, une habitante de Moulicent, dans l’Orne, partage son quotidien avec une renarde qu’elle a recueillie à la naissance. Mais il y a quelques jours, sa fidèle compagne lui a été retirée par les services de l’État, le renard étant considéré comme un animal sauvage et nuisible. Depuis, cette femme remue ciel et terre pour récupérer son animal.

Câline, la renarde sauvée par une humaine

Il y a 11 ans, un voisin de Chantal trouve sous un tas de bois une portée de renardeaux abandonnés, leur mère ayant sûrement été tuée par des chasseurs. Il propose alors à Chantal de lui confier la seule petite renarde survivante afin qu’elle en prenne soin, comme elle l’avait déjà fait pour deux autres renards par le passé.

Chantal baptise cette renarde Câline et l’adopte comme un véritable membre de sa famille. « Elle mange du yaourt avec mon père, elle vient sur nos genoux, on lui fait des câlins », témoigne Chantal. « Je l’ai recueillie, j’ai toujours pris soin d’elle, je ne comprends pas pourquoi ils [les services de l’État] font ça ! ». 

Durant 11 longues années, la cohabitation se passe parfaitement bien. Mais jeudi 1er février dernier, des gendarmes et des membres de l’Office national des forêts débarquent au domicile de Chantal pour une perquisition et embarquent Câline. La raison ? Un animal considéré comme sauvage ou nuisible ne peut pas vivre chez des particuliers…

Une association porte plainte

Atterrée par cette décision injuste, l’association 4 sabots & 1 fer s’est engagée auprès de Chantal dans son combat pour récupérer Câline. « J’ai porté plainte sur la partie protection animale, car depuis la disparition de Câline, on ne sait même pas réellement si elle est en bonne santé », précise Valérie, présidente de l’association.

De même, l’avocate engagée par l’association ne comprend pas pourquoi Câline a été retirée à sa maîtresse : « Ce que je ne comprends pas, c’est qu’après onze ans, alors que la renarde est en fin de vie, l’on occasionne comme ça un stress traumatisant à cet animal ».

Si cette histoire vous touche, vous pouvez signer la pétition pour rendre Câline à Chantal ici !

Sources : franceinfo ; HuffPost

Articles liés

Découvrez Freya, un renard pas comme les autres et très (très) photogénique

Le renard est tout sauf un nuisible : les mensonges doivent cesser !

Ce bébé renard a été sauvé d’une mort certaine. Aujourd’hui, c’est l’animal le plus heureux