in

Le quart d’heure de folie du chat : comment réagir ?

Crédits : iStock
Le quart d’heure de folie du chat : comment réagir ?
noté 5 - 1 vote

Vous êtes tranquillement installé dans votre canapé lorsque, soudain, vous apercevez votre chat courir comme un dératé dans toute la maison, chassant des proies que vous ne pouvez voir. Il arrive même qu’il s’attaque à vos pieds ou vos mains durant ce moment de folie qui dure rarement plus d’un quart d’heure. Ce comportement est-il normal ? Comment réagir ?

Un comportement qui lui permet d’évacuer son stress

Souvent observé au lever du jour ou à la tombée de la nuit, ce coup de folie chez le chat indique un état de stress intense. En effet, le chat est un chasseur né. Ce fort instinct de prédation le pousse, à l’état sauvage, à chasser toute la journée (ou du moins quand il ne dort pas).

Or, les chats vivent désormais souvent en appartement et n’ont donc plus l’occasion de satisfaire leur instinct en ayant accès à l’extérieur. De plus, ils restent souvent seuls la journée et n’ont donc aucune stimulation physique ou mentale. Un chat ayant connu la vie en extérieur et se retrouvant obligé à vivre dans un appartement a plus de risques de développer ce comportement.

Ainsi, le soir, lorsque l’humain rentre à la maison, le chat va adopter durant quelques minutes un comportement très étrange. Il va se mettre à courir et à sauter partout ou encore à griffer les chevilles de son propriétaire, comme s’il était devenu fou. En réalité, c’est simplement sa façon à lui d’évacuer l’angoisse de la journée et toute l’énergie accumulée.

La solution : le stimuler

Si votre chat adopte ce comportement, surtout ne le grondez pas, cela l’exciterait ou le stresserait plus qu’autre chose. Repoussez-le simplement et redirigez son attention vers un jouet.

Ce trouble du comportement peut être diminué en stimulant le chat. Un accès à l’extérieur est évidemment recommandé, mais si cette solution n’est pas réalisable, vous pouvez toujours lui fabriquer des parcours muraux, lui acheter de nouveaux jouets ou encore investir dans de nouveaux objets (distributeur de croquettes, arbre à chats…).

Attention tout de même à ce que votre chat ne tombe pas en dépression. Si vous observez une perte d’appétit, une boulimie ou encore des diarrhées chez votre chat en plus de ce comportement, n’hésitez pas à le conduire chez le vétérinaire.

Sources : Yummypets ; Wamiz

Articles liés

5 astuces pour rendre son chat heureux en appartement

10 trucs et astuces pour amuser votre chat

Comment bien choisir son arbre à chat ?