in ,

Est-il possible de perde la vie électrocuté par une raie électrique ?

Crédits : Wikipédia
Est-il possible de perde la vie électrocuté par une raie électrique ?
noté 5 - 1 vote

La raie électrique peut générer des décharges électriques comme moyen de défense ou de prédation. Les décharges produites peuvent faire très mal, mais cela dépend de la tension qui peut varier de manière conséquente suivant la mer où se trouve l’animal.

Dans l’eau, il y a des rencontres à ne pas faire comme celle d’une raie électrique (ou torpille) qui a la capacité d’occasionner des décharges dont la tension peut aller jusqu’à 220 volts ! Cependant, toucher une torpille n’est généralement pas mortel, car le courant émis est un courant continu, il n’agit donc pas de l’équivalent de « mettre les doigts dans la prise » (courant alternatif).

Il faut également savoir que dans l’eau, la résistance du corps humain à l’électricité est plus importante, même en cas de tension élevée, surtout que les décharges sont très brèves. De fait, les cas de fibrillation du cœur liés à ça sont très rares. Cependant, la décharge produite par une raie électrique peut engourdir ou assommer un baigneur et dans ce cas précis, ce dernier risque de se noyer.

Les organes électriques de la torpille sont en forme de reins et se situent dans les nageoires proches du crâne et peuvent être considérés comme des batteries biologiques. En effet, après une décharge, l’électricité peut mettre une journée complète à revenir. Des chercheurs japonais s’inspirent de ces mêmes organes de torpille pour imaginer les centrales nucléaires de demain.

Selon Science & Vie, il existe 36 espèces de raies électriques, plus ou moins dangereuses. Citons par exemple les torpilles commune et marbrée (Atlantique et Méditerranée) qui peuvent occasionner une tension de 200 volts, la torpille auréolée (Océan Indien) dont la décharge se situe entre 45 et 80 volts ou encore le « trembleur » (Caraïbes) qui est une petite raie électrique dont la décharge est moins dangereuse (15 à 35 volts).

Article initialement publié sur SciencePost

Découvrez 5 particularités de l’hippocampe, un animal très mystérieux !

Le calmar géant, un animal rare qui peut mesurer jusqu’à 20 mètres de long !

Pour survivre dans la vallée de la Mort, ce petit poisson peut cesser de respirer 5 heures d’affilée