in , ,

La Norvège autorise ses bateliers à tuer 300 baleines de plus que l’année dernière

Crédits : iStock
La Norvège autorise ses bateliers à tuer 300 baleines de plus que l’année dernière
noté 5 - 2 votes

En Norvège, la chasse à la baleine est en baisse depuis quelques années. Et pour cause, le pays est passé de 350 bateaux de chasse en 1950 à 11 à l’heure actuelle. Pour relancer l’activité, le gouvernement a donc décidé d’autoriser la chasse de 28 % de baleines supplémentaires. Une très mauvaise nouvelle pour les cétacés.

La Norvège est, avec l’Islande, le seul pays qui autorise la chasse à la baleine

1 278, c’est le nombre de baleines qui pourront être tuées dans les eaux norvégiennes en 2018, soit 300 de plus qu’en 2017. Cette décision prise par le ministère de la pêche norvégien a pour but de relancer la chasse à la baleine, une activité en plein déclin, le nombre de baleiniers diminuant d’année en année.

Pourtant, la Norvège souhaite conserver cette pratique. La preuve, lorsque la chasse à la baleine à des fins commerciales fut interdite dans le monde en 1986, seules la Norvège et l’Islande ont protesté. La Norvège rétablira même la chasse à la baleine de Minke dès 1993, justifiant sa décision par la considérable population de cétacés qui peuplent ses eaux (100 000 baleines, selon le gouvernement).

Manger de la baleine ne séduit plus les consommateurs

À l’origine, la baleine était « le plat pauvre » des Norvégiens. Mais la viande de baleine est de plus en plus boudée par les consommateurs. La majorité est donc exportée vers le Japon, où la demande est plus forte.

Cette désaffection de la population se ressent directement dans les chiffres : les baleiniers ont le droit de chasser 999 baleines par an, et l’an dernier ce sont seulement 432 d’entre elles qui ont été harponnées, soit « le chiffre le plus bas depuis de nombreuses années », selon le ministère de la Pêche.

Source

Articles liés

Chaque année, 10 000 dauphins sont secrètement tués en France

Les poissons confondent le plastique présent dans les océans avec leur nourriture

Ce cétacé est le plus petit du monde et il n’en reste que 25