in

Mon chien fugue : causes et solutions

Crédits : raincarnation40/Pixabay

Un chien qui fugue peut être très problématique pour le maître et dangereux pour le chien. Pourquoi le chien fugue-t-il ? Comment réagir face à ce comportement ? Existe-t-il des solutions ? On vous explique tout.

Il est souvent bien difficile pour un maître d’avoir affaire à un chien qui fugue. On se demande pourquoi il fugue et si ce n’est pas à cause de nous. Peut-être qu’il ne m’aime pas ? Ou bien il déteste ma maison ? Ou s’ennuie-t-il avec moi ? Nombreuses sont les questions que l’on se pose dans ce genre de situation.

Il existe deux types de comportements en ce qui concerne le chien fugueur : le chien fugue, mais revient toujours à la maison, le chien fugue et ne revient pas. Selon que votre chien adopte le premier ou le second comportement, les causes ne sont pas les mêmes.

Dans tous les cas, il est impératif de TOUJOURS féliciter son chien lorsqu’il revient à la maison. Plus le chien sera grondé, moins il aura envie de rentrer les prochaines fois. Il est également nécessaire de travailler le rappel avec son chien dès son plus jeune âge, et ce, tout au long de sa vie. Cela évitera bien des désagréments…

Le chien fugue et rentre ensuite à la maison

  • C’est un dominant

Un chien qui se prend pour le chef de meute au sein de sa famille fera ce qu’il veut quand il veut. S’il a envie de sortir du territoire délimité par le maître, un « inférieur » à ses yeux, rien ni personne ne pourra l’en empêcher.

Solution : Il va falloir reconstruire la relation que vous entretenez avec votre chien et lui faire comprendre que la seule autorité ici, c’est vous. Les chiens ont besoin d’un cadre avec un supérieur hiérarchique qui les guide.

Nourrissez votre chien toujours après vous-même, apprenez-lui les règles à respecter au sein de la maison (ne pas monter sur le canapé par exemple) et ne faites jamais aucune exception. De même, placez son couchage dans un endroit isolé et jamais en hauteur.

  • Il est en chaleur

Tous les chiens mâles, qui plus est non castrés, sont à l’affût de femelles lors des périodes de chaleur. Il n’est pas rare que ces messieurs se fassent la malle pour aller faire la cour à de jolies  petites chiennes.

Solution : La castration ne résout pas tout, mais contribue à diminuer fortement le problème. L’idéal est de donner au chien un traitement hormonal qui réduira naturellement son excitation.

  • Il a faim

Si votre chien sent des odeurs particulièrement agréables se dégager du jardin des voisins ou de la poubelle d’en face, ne vous étonnez pas qu’il s’enfuie. Un chien pense généralement avec son ventre. Si, par malheur c’est un glouton, le moindre petit fumet pourrait lui donner envie d’explorer les environs à la recherche de cette source d’alimentation.

Solution : Le plus efficace est de décaler ses heures de repas. Ainsi, le chien aura tellement peur de rater l’heure fatidique qu’il réfléchira à deux fois avant de se lancer à l’assaut d’une merveilleuse odeur.

  • Il a envie de jouer et de se dépenser

Certains chiens sont de grands sociables et aiment plus que tout passer du temps à jouer avec leurs congénères ou même des enfants. S’il a un très bon copain de l’autre côté du pâté de maisons, il n’hésitera pas à le rejoindre pour courir avec lui et s’amuser comme des foufous.

Solution : Il est nécessaire de consacrer un peu plus de temps à son chien. Vous pouvez également imaginer de nouveaux jeux qui le stimuleront et lui donneront moins envie d’aller voir ce qu’il se passe chez les voisins.

De même, sortez votre chien au minimum 30 minutes par jour (même si vous avez un jardin !) et faites-lui faire de longues promenades le week-end dans des endroits variés. Plus il découvrira à vos côtés de nouveaux lieux et de nouvelles odeurs et plus vous lui donnerez l’occasion de dépenser toute son énergie, moins il aura besoin de fuguer.

Le chien fugue et ne rentre pas

  • Il se sent seul

Un changement brutal dans le milieu familial peut donner des envies de fugue à votre chien. Un déménagement, un bébé qui naît, un nouvel animal qui accapare toute l’attention… Nombreuses sont les causes qui font qu’un chien puisse se sentir mal à l’aise au sein de son propre foyer.

Solution : Il est nécessaire de lui redonner sa place dans la famille. Pour cela, accordez-lui plus de temps que d’habitude, jouez avec lui, partez en balade à deux ou encore montrez-lui toute l’affection que vous avez pour lui. Bref, chouchoutez-le !

  • Il a peur

Si votre chien est terrifié lorsqu’il entend un bruit particulier ou qu’il voit une personne qui lui fait peur, il ne pourra pas se canaliser et détalera vite fait bien fait, et ce, le plus loin possible. Les chiens phobiques n’ont malheureusement pas le contrôle sur leurs émotions.

Solution : Apprenez-lui à ne plus avoir peur de sa phobie. Pour cela, à chaque fois qu’il y sera confronté, surtout ne le rassurez pas ! Il pourrait croire qu’il a raison d’avoir peur. Détournez plutôt son attention en jouant avec lui ou en lui donnant des friandises afin d’associer ce bruit à quelque chose de positif.

Si c’est mission impossible, un traitement destiné à le calmer pourra être prescrit par le vétérinaire.

  • Il est hyperactif

Les chiens hyperactifs sont particulièrement dynamiques. C’est bien simple, ils ne s’arrêtent jamais et ne se fatiguent pas. Essayez de jouer le plus longtemps possible avec un chien hyperactif, vous verrez que vous abandonnerez bien avant qu’il n’ait atteint le quart de sa limite ! Pour réussir à dépenser toute leur énergie, ils s’enfuient et n’ont qu’une idée en tête : avancer le plus loin et le plus vite possible.

Solution : Un traitement médical accompagné d’une thérapie comportementale sont ici plus que nécessaires pour tenter de calmer le chien. De même, une éducation stimulante et régulière peut être un bon moyen de le canaliser.

  • C’est un grand chasseur

Les chiens de chasse ou les chiens ayant un instinct de prédateur particulièrement développé ne peuvent pas se raisonner lorsqu’ils sentent la piste d’une proie. Ils n’hésitent pas à s’enfuir de chez eux et à suivre les traces de cet animal durant des heures, voire des jours. Ils finissent alors par se perdre.

Solution : On ne peut malheureusement rien faire contre les instincts sauvages. La seule solution serait de canaliser le chien en pratiquant avec lui des activités de pistage et en évitant de le rendre accroc aux jeux de lancés.

Sources : Wamiz ; Wanimo Véto ; Toutou pour le chien

Articles liés

6 conseils pour aider votre chien à mieux vivre les moments de solitude

Anxiété de séparation chez le chien : comment la gérer ?

8 idées de jeux à faire avec son chien