in

Quelle est la meilleure alimentation pour votre chien ?

Crédits : iStock

Selon les ménages, les habitudes et les croyances, les chiens ne sont pas partout nourris de la même façon. Il existe en effet différentes façons de nourrir son chien avec des aliments variés. Croquettes de grandes surfaces, de vétérinaire, restes de tables, fait-maison ou encore BARF, quelle est donc la solution pour nourrir correctement son chien, afin qu’il ne souffre d’aucune carence et qu’il soit parfaitement en forme ?

1) Les croquettes et les pâtés en boîte

C’est certainement les nourritures les plus données aux chiens. Disponibles en grandes surfaces ou chez les vétérinaires à tous les prix, c’est un moyen rapide de nourrir son chien. Les croquettes sont en fait des aliments déshydratés, certaines prendraient même en charge des pathologies chroniques ou aiguës. Il est nécessaire de donner à votre chien les bonnes doses (10 à 30 g par kilo de poids). Au-delà du côté pratique, certaines croquettes peuvent être équilibrées. Cela dit, certaines marques présentent des qualités nutritionnelles faibles, voire parfois douteuses.

Crédit : pzbasnik — Pixabay

2) Les restes de table

Leur donner les restes constitue parfois un réflexe. Solution pratique et surtout économique, c’est aussi certainement le repas préféré de votre chien. Cependant, il ne vaut mieux pas que cela devienne une habitude. En effet, les restes alimentaires ne sont pas adaptés à vos compagnons à quatre pattes puisqu’ils n’ont pas de bon équilibre nutritionnel, mais surtout parce que cela peut entraîner certaines carences chez votre animal. Cette pratique doit donc rester occasionnelle.

3) Le fait-maison

Le fait-maison signifie que vous devez chaque jour préparer vous-même les repas de votre chien. Vous pouvez acheter vos matières premières afin de préparer le repas ou bien directement chez un producteur. L’avantage de ce mode de repas est que vous pouvez parfaitement savoir quels sont les aliments et donc les apports nutritionnels que vous donnez à votre chien. Cependant, c’est aussi une solution qui peut être longue, mais aussi coûteuse selon votre choix de matières premières.

Crédit : Omerlavon — Pixabay

4) Le BARF

De l’anglais Biologically Appropriate Raw Food, qui signifie régime cru et biologiquement approprié, le mode de nutrition BARF est de plus en plus à la mode chez les Anglo-Saxons. Ce régime alimentaire est le même pour les chiens, les chats ou encore les furets et consiste à donner à votre animal une alimentation qui se rapprocherait le plus du mode alimentaire des canidés sauvages. Il s’agit donc d’une diversité d’aliments qui ne sont pas altérés par la cuisson. Les repas peuvent ainsi être composés de viandes, poissons, fruits ou encore graines. Ce régime a pour objectif de répondre aux besoins naturels des chiens (les besoins qu’ils avaient avant la domestication). Peu d’études se sont encore penchées sur le sujet, mais il semblerait que les premiers résultats soient encourageants pour les adeptes de ce mode de nutrition même s’il faut quand même faire attention à certains aliments crus qui pourraient être mauvais pour la santé de votre animal.

5) Le mix

Le mix consiste à mélanger toutes les techniques précédemment décrites, afin de varier chaque jour le mode de nutrition de votre chien. L’avantage de cette technique est donc de donner à son chien des repas équilibrés sur le long terme, mais aussi appétissants pour lui.

Peu importe le mode alimentaire que vous choisirez pour votre chien, vous devez tout de même prévenir votre vétérinaire au préalable afin qu’il vous confirme que cela n’aura pas d’impact sur la santé de votre animal.

Source