in , , , , , , , ,

Dois-je souscrire une assurance santé pour mon animal ?

Crédits : iStock

Votre animal de compagnie est toujours malade et vous n’arrivez pas à trouver le budget pour le soigner ? Sachez qu’il est possible de souscrire une assurance qui prendra en charge certains frais vétérinaires. Mais est-ce vraiment utile ? Combien cela coûte-t-il ? On vous dit tout.

L’assurance santé, à quoi ça sert et combien ça coûte ?

Assurer son animal permet d’être remboursé, à 50 % ou 100 % selon le contrat souscrit, des frais vétérinaires si celui-ci a un accident ou tombe malade. Cela s’apparente à notre mutuelle santé. Rassurez-vous, ce n’est pas obligatoire.

Le coût varie en fonction de l’animal, de sa race, de son âge, mais aussi de la formule choisie. Comptez chaque mois environ 15 à 50 euros. Généralement il existe une franchise (frais restants à votre charge) : si celle-ci est de 20 euros et que vous avez une facture vétérinaire de 100 euros, vous serez remboursé à hauteur de 80 euros. La franchise peut aller jusqu’à 150 euros.

Attention, la plupart du temps les vaccins ne sont pas remboursés.

Quel contrat choisir ?

Lorsque vous ferez appel à une société d’assurance pour animaux de compagnie, vous aurez le choix entre plusieurs contrats. Les plus économiques ne prendront en charge que les grosses opérations tandis que les plus chers permettront un remboursement de la quasi-totalité des frais vétérinaires, même des simples bilans de santé.

En revanche, il faut noter que les assureurs refusent souvent de couvrir les animaux de moins de 3 mois et ceux de plus de 8 ou 10 ans. Et pour cause, c’est quand ils vieillissent que les animaux ont le plus besoin de soins.

Prenez également garde au délai de carence, c’est-à-dire au moment où vous signez le contrat et au moment où l’animal est effectivement assuré. Celui-ci peut varier de 7 à 180 jours.

Crédits : labsafeharbor/Pixabay

Est-ce vraiment utile ?

Certains propriétaires pensent que leurs animaux de compagnie représentent la robustesse incarnée et qu’ils ne seront jamais malades. Malheureusement, personne n’est à l’abri face à la maladie ou aux accidents.

Si un jour l’animal est atteint d’une maladie chronique qui nécessitera de nombreux soins coûteux, il sera peut-être trop tard pour souscrire une assurance. Les frais, qui peuvent parfois atteindre les 1 000 euros, voire plus, ne peuvent alors pas être pris en charge par le propriétaire, ce qui conduit le plus souvent à l’euthanasie.

En moyenne, les Français dépensent un budget de 600 euros par an pour leur chien ou leur chat en frais vétérinaires. Une assurance peut donc s’avérer particulièrement utile.

Sources : Notre temps ; Doctissimo

Articles liés

4 conseils pour détendre son chien avant une consultation chez le vétérinaire

5 astuces pour redonner une jeunesse à son chien

Sachez tout ce qu’il y a à savoir sur l’arthrose chez le chien et le chat