in

Quelle est la différence entre une souris et un rat ?

Crédits : iStock

Ils inspirent souvent la peur et le dégoût. Pourtant, le rat et la souris sont des animaux sociaux particulièrement intelligents qui, très vulnérables, n’ont qu’une idée en tête : survivre. Ainsi, ces petits êtres à moustaches et à la longue queue n’hésitent pas à se glisser à l’intérieur de nos foyers à la recherche de nourriture. Certains en adoptent même comme animaux de compagnie, tellement la relation que l’on peut développer avec l’une ou l’autre de ces deux espèces peut être forte. Mais au juste, c’est quoi la différence entre une souris et un rat ?

Le rat est plus gros que la souris

La première différence notoire entre le rat et la souris, qui sont tous deux omnivores, est la taille. En effet, le rat est bien plus gros que la souris puisqu’il mesure le double de cette dernière, c’est-à-dire environ 30 centimètres. Il a également la tête et les pattes plus grandes par rapport au reste de son corps.

Un rat. Crédits : Inge Habex/Wikimedia Commons

En revanche, le rat a des oreilles plus petites que la souris (rappelez-vous Mickey !). Par ailleurs, la souris a des moustaches bien plus longues que son cousin. Enfin, le rat est plutôt de couleur foncée alors que la souris peut avoir des teintes plus claires, comme le blanc ou le gris.

La souris est moins agressive que le rat

Le rat est un animal qui vit ses émotions de manière intense. En effet, lorsqu’il est heureux, il n’hésite pas à sauter, à grincer des dents ou encore à remuer la queue, comme pourrait le faire un chien. Lorsqu’il se sent en danger, en revanche, il devient tout de suite agressif et tente d’intimider son adversaire en sifflant, en montrant les dents ou même en mordant.

Une souris. Crédits : iStock

Quant à la souris, elle est moins réactive que le rat, même si elle peut elle aussi se mettre en position d’attaque si elle se sent menacée.

Source

Articles liés

Lequel de ces 10 rongeurs faut-il adopter dans votre famille ?

Tout ce que vous devez savoir si vous souhaitez adopter un rat

Rongeurs : les maladies les plus courantes