in ,

Découvrez 5 particularités de l’hippocampe, un animal très mystérieux !

Crédits : silentapproval/Pixabay
Découvrez 5 particularités de l’hippocampe, un animal très mystérieux !
noté 5 - 1 vote

Son allure mystérieuse est source de nombreuses rêveries. Mais que sait-on vraiment de ce petit cheval de mer appelé hippocampe ? Voici 5 particularités de l’hippocampe à découvrir pour permettre de mieux apprendre à connaître ce magnifique animal.

L’hippocampe est un poisson évoluant dans les eaux tropicales et tempérées de la planète depuis 40 millions d’années. Il peut mesurer jusqu’à 36 cm et vivre jusqu’à 4 ans.

1/ C’est le mâle qui donne naissance aux petits

Eh oui ! Ce sont les papas hippocampes qui effectuent la gestation des œufs pendant environ 3 semaines. La femelle hippocampe enlace son partenaire pour pondre ses œufs dans sa poche ventrale. Elle laisse ensuite le soin au mâle d’assurer les bonnes conditions de développement des petits.

Plus incroyable encore, le nombre de bébés hippocampes qui arrivent au terme de la gestation est généralement de l’ordre d’un millier ! Après l’éclosion et la sortie des œufs, une période de gestation recommence aussitôt. Pas de répit pour ces super papas !

2/ Il a une posture verticale

Sa façon de nager, à la verticale, est une caractéristique rare pour un poisson. À en croire les scientifiques, c’est sa queue qui lui permet d’attraper ses proies. Il peut donc rester immobile à attendre que des petits crustacés passent à côté de lui sans le remarquer. Ensuite, place au festin !

3/ Il peut aspirer ses proies

L’hippocampe peut non seulement attraper sa nourriture grâce à sa queue, mais également grâce à sa longue trompe. Cette trompe, qui ne contient pas de dents, lui sert à aspirer les aliments de manière très efficace.

4/ Il n’a pas d’écailles

Une des particularités de l’hippocampe est que son corps n’est pas recouvert d’écailles comme les autres poissons. À la place, ce sont des plaques osseuses qui sont censées le protéger des prédateurs.

Mais l’hippocampe ne disposant pas d’une protection corporelle assez efficace et n’étant pas très rapide à cause de sa posture verticale, a trouvé un autre moyen pour se protéger : le camouflage ! Cette faculté à se faire oublier est ce qui a permis à l’espèce de survivre au fond des océans.

5/ Il est menacé par la pêche intensive

Ce curieux petit être pourrait bien ne pas survivre 40 millions d’années de plus. Son corps si fascinant et les légendes qui l’entourent en font un animal attrayant pour les aquariums notamment. En Chine, ils sont également fortement utilisés en herbologie, comme remède médicinal.

Au total, c’est plus de 20 millions d’hippocampes qui sont pêchés par l’homme chaque année. Ce chiffre considérable, associé à la croissante destruction de leur habitat naturel, ne laisse pas beaucoup d’espoir quant à l’avenir de ce poisson très mystérieux…

Source

Articles liés

Bonne nouvelle : les licornes ont bel et bien existé… Mais quand ont-elles disparu ?

Dites bonjour à la taupe à nez étoilé, l’animal le plus étrange du monde

Un animal peut vivre 11 000 ans… Devinez lequel !