in ,

Choquant : un homme percute un chien et le laisse agoniser durant des jours, encastré dans le pare-choc de sa voiture

Crédits : My Taganrod/The Siberian Times
Choquant : un homme percute un chien et le laisse agoniser durant des jours, encastré dans le pare-choc de sa voiture
noté 4.7 - 3 votes

C’est une histoire pour le moins choquante qui s’est déroulée il y a peu de temps en Russie. Alors qu’un homme roulait avec sa voiture, il percuta accidentellement un chien. Un accident de la route comme il en existe des millions, en somme. Mais au lieu d’aider le chien encore vivant coincé dans le pare-choc de sa voiture à se libérer, l’homme a préféré le laisser agoniser dans cette position durant des jours. Mais qui fait ça ?

Une cruauté insoutenable

On le sait, les hommes sont parfois cruels, notamment envers les animaux. Mais là, on en reste bouche bée… L’auteur de l’accident n’est autre que Valéry Piskovets, un jeune homme politique local également médecin de 40 ans. Cet homme a commis un acte d’une si grande inhumanité qu’on a encore du mal à y croire.

Après avoir percuté un chien avec sa voiture, l’homme a continué à rouler avec cette dernière durant plusieurs jours alors même que le chien était resté encastré vivant dans le pare-choc avant. On imagine les souffrances atroces qu’a dû subir la pauvre bête jusqu’à sa mort…

Plusieurs témoins qui ont vu passer la voiture dans les rues de la ville ont affirmé que le chien n’était alors pas encore mort. La police a été alertée et a ouvert une enquête pour maltraitance. L’homme, interrogé, n’a pas souhaité répondre aux questions des journalistes, indiquant qu’il était « très occupé ». Trop occupé pour retirer un chien presque mort de sa voiture, ça, c’est certain.

Source

Articles liés

« Je suis mort aujourd’hui » : pour réveiller les consciences, un refuge publie la lettre déchirante d’un chien abandonné puis euthanasié

VIDÉO : un homme aperçoit un chien écrasé au milieu de la route, le croit mort, mais un miracle se produit

VIDÉO : la course-poursuite angoissante d’un cycliste et d’un chien apeuré sur une voie rapide