in , ,

Bangladesh : un lion mourant et squelettique continue d’être exposé dans un zoo

Crédits : Dhaka Tribune
Bangladesh : un lion mourant et squelettique continue d’être exposé dans un zoo
noté 5 - 1 vote

Émacié, le lion Juboraj crée la polémique depuis quelques jours. Les images insoutenables du « roi des animaux » dans ce piètre état ont déclenché le lancement d’une pétition en ligne pour son euthanasie. Le droit de mourir après avoir vécu si longtemps cette triste vie, en quelque sorte.

Un lion qui a fait son chemin

L’espérance de vie moyenne des lions est en général d’environ 12 ans. Or, le lion Juboraj est âgé de 18 ans, ce qui fait de lui un très vieux lion. Malheureusement, l’état de santé de ce félin est des plus déplorables.

En effet, depuis quelque temps, Juboraj refuse de se nourrir et ne parvient plus à se déplacer. Malgré tous leurs efforts pour le soigner, les vétérinaires ne peuvent lutter contre les effets de la vieillesse. Le lion passe donc le plus clair de son temps couché dans sa minuscule cellule.

Son allure fait d’ailleurs peur à voir. La pauvre bête n’a plus que la peau sur les os, sa maigreur laissant apercevoir distinctement tous ses os ainsi que sa colonne vertébrale. Le tout exposé aux yeux des visiteurs du zoo de Comilla, au Bangladesh, où il est détenu.

Crédits : Dhaka Tribune

Une pétition en ligne

Révoltés par les conditions de vie de ce pauvre animal mourant, les associations de protection des animaux, les visiteurs et les internautes se mobilisent depuis quelque temps pour offrir une fin de vie digne de ce nom à ce fauve, symbole de puissance et de beauté. En effet, même si elle est la règle dans de nombreux pays pour les animaux en fin de vie et dont la maladie les fait souffrir, l’euthanasie n’est pas autorisée au Bangladesh.

Crédits : Dhaka Tribune

La création d’une pétition en ligne pour mettre fin aux souffrances de Juboraj a permis de recueillir d’ores et déjà plus de 100 000 signatures. Adressée au président du Bangladesh, elle demande non seulement de retirer ce lion malade de la vue des visiteurs pour lui offrir une fin digne de ce nom, mais elle requiert également la fermeture de ce zoo vétuste, dont les rares animaux ne sont pas en bonne santé.

Le zoo de Comilla compte seulement 8 singes, 3 pintades et 3 biches. Les nombreuses inondations et le désintéressement des touristes pour le zoo en ont fait un lieu presque fantôme. Malheureusement les animaux qui restent sont retenus en captivité dans des conditions déplorables, presque abandonnés à leur triste sort.

Publié par Syed Rashad Imam Tanmoy sur vendredi 3 novembre 2017

 

Sources : Demotivateur ; Dailymail

Articles liés

Bienvenue au zoo de Lujan, le pire zoo du monde

Derrière les barreaux : il capture la solitude animale dans les zoos

Un tigre abattu en plein Paris relance le débat sur l’exploitation des animaux dans les cirques