in

Les animaux peuvent-ils être jaloux ?

Crédits : iStock

Vous avez remarqué que votre chat demande plus d’attention depuis l’arrivée d’un nouveau-né ou que votre chien ne se comporte pas de la même manière avec les autres qu’avec votre nouveau partenaire ? Les animaux peuvent-ils réellement devenir jaloux ? 

Oui, ils peuvent être jaloux !

Bien que nous sommes nombreux à avoir des anecdotes qui pourraient témoigner d’une certaine jalousie chez nos animaux de compagnie, qu’en est-il d’un point de vue scientifique ? Comme l’explique Livescience, les chercheurs ont longtemps éprouvé des difficultés à identifier les émotions chez les animaux. Toutefois, la science commence à suggérer que la jalousie est a minima une émotion primaire qu’à la fois les êtres humains et les animaux – en particulier les chiens et les primates – possèdent.

Crédits : TanishaEileen/Pixabay

D’abord, il est important de bien dissocier la jalousie de l’envie. L’envie est une émotion à double-entité qui arrive lorsque nous désirons quelque chose, que ce soit un attribut ou un objet, que quelqu’un d’autre possède. D’un autre côté, la jalousie implique un triangle social et intervient lorsque quelqu’un ou quelque chose vient menacer une relation spéciale. Ainsi, pour qu’un animal puisse ressentir de la jalousie, il faut qu’il soit capable de reconnaître l’importance d’une relation spécifique.

Jaloux comme des poux

Jusque-là, la recherche sur la jalousie avait principalement tourné autour du sexe et des relations amoureuses, mais cette émotion peut intervenir dans d’autres situations, comme entre amis, membres d’une famille ou encore collègues de travail. Une étude a en réalité déjà démontré que des enfants âgés de seulement six mois ressentaient de la jalousie quand leur mère interagissait avec d’autres enfants. Cela suggère que la jalousie n’est pas une émotion que l’on apprend, mais qu’elle est innée.

Crédits : iStock

En 2014, des chercheurs de l’Université de San Diego en Californie ont adapté l’étude précédemment mentionnée aux chiens. Celle-ci a démontré que ces derniers devenaient bien plus jaloux lorsque leur maître interagissait avec d’autres (faux) chiens que lorsque ces maîtres adoptaient le même comportement avec d’autres objets. Un tiers des chiens avaient tenté de se mettre entre leur maître et le chien – toujours faux – et un quart d’entre eux ont même tenté de mordre la peluche. Pour ceux qui n’ont pas montré de comportement jaloux, les chercheurs ont suggéré qu’ils avaient remarqué que le chien en question était faux, ou tout simplement qu’il n’avait pas développé de liens assez forts avec leur maître pour ressentir de la jalousie.

Des comportements jaloux ont également été étudiés chez des titis – ou callicèbes -, une espèce de primates. Lorsque les mâles de cette espèce repèrent une menace « romantique », ils n’hésitent pas à se placer entre « leur » femelle et leur rival pour le dissuader d’aller plus loin, voire à le restreindre physiquement de le faire.

Article initialement publié sur SciencePost

Articles liés

Pourquoi les singes ne peuvent-ils pas parler ?

Pourquoi les chiens nous reniflent-ils ?

Pourquoi les chats ronronnent-ils ?