in ,

7 conseils pour bien nourrir son chat

Crédits : iStock
7 conseils pour bien nourrir son chat
noté 5 - 1 vote

Le repas du chat est un moment important pour le bien-être et la santé de l’animal. Il ne doit pas être donné n’importe comment et doit obéir à des règles strictes.

1/ Des croquettes en libre-service

Oui, enfin pas trop quand même ! Le chat est un animal qui aime grignoter tout au long de la journée et de la nuit et qui sait s’autoréguler. Il a faim, il mange. C’est aussi simple que ça. Il est donc recommandé de toujours lui laisser de la nourriture à disposition.

Des repas uniques et fixes (par exemple matin et soir) peuvent devenir une source de stress pour le chat et même favoriser une prise de poids. Il aura tendance à se goinfrer et à faire des réserves, sachant que le prochain repas ne sera pas pour tout de suite. En effet, le chat a pour habitude de faire 10 à 16 repas par jour avec seulement quelques croquettes à la fois. Inutile donc d’aller contre sa nature !

Un conseil : ne nourrissez pas votre chat dès votre réveil. Vous risqueriez de lui donner la mauvaise habitude de vous sortir du lit lorsque Monsieur aura faim…

Crédits : iStock

2/ Une gamelle bien placée

L’emplacement de la gamelle du chat est un élément très important pour son bien-être. Il est évident que la gamelle ne doit pas être placée dans la même pièce que sa litière. Cela vous plairait-il si vos toilettes étaient dans votre cuisine ?

L’idéal est d’installer son lieu de repas dans un endroit calme, propre et surélevé. Et n’oubliez pas de nettoyer régulièrement ses gamelles, car l’odorat du chat est particulièrement aiguisé.

3/ Proscrire les restes de table et les sucreries

Les animaux ne sont pas des poubelles de table. Comme les chiens, les chats sont particulièrement sensibles aux odeurs qui se dégagent de nos assiettes. Mais ne cédez pas ! Si chacun a sa propre nourriture, c’est qu’il y a une raison.

Si votre chat prend l’habitude de se nourrir comme vous, il risque de grossir, d’avoir des troubles digestifs, de passer son temps à réclamer à manger ou encore de ne plus vouloir toucher à sa gamelle. Par ailleurs, les sucreries peuvent être particulièrement dangereuses pour sa santé.

Crédits : iStock

4/ Pas de variations brutales de l’alimentation

Si votre chat est habitué à ne manger que des croquettes et que vous décidez subitement de lui donner de la pâtée, optez pour une transition en douceur. En effet, un changement trop brutal de l’alimentation peut avoir un impact sur le système digestif du chat et sur son comportement.

L’idéal est de privilégier une alimentation à base de croquettes sèches et d’aliments humides (boîtes, pâtées). En effet, le chat s’hydrate principalement à travers sa nourriture, d’où l’importance de lui proposer chaque jour des aliments humides.

5/ Ne pas laisser la nourriture à l’air trop longtemps

Les chats sentent le moindre changement dans leur nourriture. Si la pâtée est restée plus de 3 heures au contact de l’air, ils ne voudront certainement pas y toucher. En effet, cela ne plaît à personne de manger un aliment rance… Pensez donc à nettoyer régulièrement les restes.

Crédits : iStock

6/ Servir tiède

La pâtée doit être servie tiède, sous peine que le chat ne veuille pas y toucher. Si un aliment sort du réfrigérateur ou du micro-ondes, il est donc conseillé d’attendre qu’il reprenne une température normale.

7/ Privilégier les croquettes sans céréales

Les croquettes sans céréales contiennent plus de protéines et se rapprochent donc plus des besoins nutritifs naturels du chat. En effet, nos amis félins sont de purs carnivores et ils nécessitent une alimentation qui soit la plus similaire possible à celle qu’ils pourraient trouver dans la nature.

Sources : Wikichat ; Wamiz ; Wanimo Véto

Articles liés

Quelle est la meilleure alimentation pour mon chat : boîtes ou croquettes ?

Mon chat est trop gros : 3 solutions pour le faire maigrir

14 aliments qu’il ne faut surtout pas donner aux chats et aux chiens