in ,

5 maladies que les chiens peuvent détecter chez l’homme grâce à leur flair

Crédits : iStock
5 maladies que les chiens peuvent détecter chez l’homme grâce à leur flair
noté 5 - 2 votes

C’est bien connu, les chiens ont un sens de l’odorat hyper développé. Et pour cause, ils possèdent pas moins de 300 millions de récepteurs olfactifs, contre 5 millions pour l’homme. Ils parviendraient à retrouver une pomme pourrie au milieu de 2 millions de pommes. Et maintenant on sait également qu’ils sont capables de sentir l’existence de certaines maladies dont nous sommes atteints et que même les médecins n’auraient pas suspectées. Impressionnant, non ?

1/ Le cancer

Depuis plusieurs années, de nombreuses histoires racontant que des chiens sont parvenus à détecter une tumeur chez leur maître rien qu’en les reniflant fleurissent sur la toile et dans les médias. Des scientifiques mènent actuellement des recherches pour comprendre comment les chiens peuvent détecter le cancer à des stades aussi peu avancés de la maladie.

De précédentes études ont eu tendance à montrer que le taux de réussite de détection d’un cancer par nos chers toutous avoisinait les 99 %. Que ce soit le cancer de la prostate, du côlon ou encore du sein, les chiens parviennent presque toujours à le dépister grâce à l’odeur que produisent les cellules cancéreuses. Cette odeur se retrouve généralement dans la salive, l’air expiré, les selles ou encore les urines du malade, ce qui permet au chien de la sentir.

2/ La migraine

La migraine est l’un des grands maux de notre société. Elle peut durer des heures et être particulièrement intense, provoquant ainsi de vives douleurs à la tête. Et si l’on pouvait prédire l’arrivée de la migraine afin de prendre des médicaments en prévention ?

Cela est déjà possible grâce au flair de nos chers toutous. Ces derniers peuvent sentir l’odeur de la sérotonine, un composé chimique présent dans le cerveau dont le taux chute subitement lorsqu’une migraine est sur le point de se déclencher.

3/ Les attaques cérébrales

Depuis longtemps, les chiens d’assistance sont dressés pour aider leurs propriétaires pendant et après une attaque, souvent associée à des convulsions. Ils veillent à ce que leur maître ne se fasse pas mal durant la crise.

Mais il se pourrait qu’ils soient également capables de prédire une attaque cérébrale, notamment s’ils connaissent bien leur maître. De récentes expériences ont montré que neuf chiens sur dix avaient la capacité de prédire une attaque avant qu’elle ne se produise après avoir vécu au moins un an avec le malade.

4/ Le diabète

Les chiens sont capables de détecter les croissances (hyperglycémie) et chutes (hypoglycémie) du taux de sucre dans le sang des hommes. Ils repèrent ainsi l’odeur de l’isoprène, un composé naturel que l’on retrouve dans le sang.

Les chiens sentent ces variations de sucre dans la sueur ou l’haleine de leurs maîtres, ce qui permet à ces derniers de pouvoir être prévenus du déclenchement imminent d’une crise. Ils peuvent ainsi prendre leur insuline à temps et éviter la perte de connaissance par exemple.

5/ La narcolepsie

La narcolepsie est un trouble du sommeil rare. La maladie se caractérise par une envie de dormir soudaine et incontrôlable. Les narcoleptiques peuvent donc s’endormir n’importe où et à n’importe quel moment : au beau milieu d’une réunion, dans la rue, au volant…

Les chiens peuvent détecter l’arrivée d’une crise de narcolepsie quelques minutes avant qu’elle ne se produise. En effet, ils sont capables de sentir la chute brutale de l’hypocrétine, la protéine qui régule le sommeil. Ainsi, ils peuvent prévenir leur maître afin que ce dernier puisse se mettre à l’abri le temps que la crise passe.

Sources : Yummypets ; Chien

Articles liés

Succès total des premiers tests pour la détection précoce du cancer du sein par le chien

Les 3 principales maladies que peuvent nous transmettre nos chiens et nos chats

Pourquoi les chiens nous reniflent-ils ?