in , ,

5 documents indispensables à demander pour l’achat d’un chiot ou d’un chaton

Crédits : iStock
5 documents indispensables à demander pour l’achat d’un chiot ou d’un chaton
noté 5 - 2 votes

L’adoption d’un animal est une décision qui ne doit pas se prendre à la légère. Une fois cette dernière mûrement réfléchie, il convient de ne pas se précipiter sur n’importe quel chiot ou chaton. Mieux vaut vérifier son origine, son état de santé ou encore son pedigree afin d’éviter d’acheter un animal issu du trafic illégal ou n’étant pas encore sevré (moins de 2 mois). Pour cela, le vendeur doit vous fournir un certain nombre de documents attestant de sa bonne foi. Et c’est O-BLI-GA-TOIRE !

1/ L’attestation de vente

Toute vente exige une facture. C’est également le cas lors de l’adoption d’un animal de compagnie. Cette dernière doit absolument comporter la date de la vente, les coordonnées du vendeur et de l’acheteur, les informations sur l’animal (nom, sexe, race, couleur, variété, date de naissance, numéro de puce, prix de la vente, mode de règlement).

S’il s’agit d’un chiot de race, la facture devra également mentionner le numéro d’inscription au Livre des Origines Françaises (LOF) et les noms et numéros de pedigree du père et de la mère.

2/ La carte d’identification électronique

Le vendeur doit vous remettre un document attestant de l’identification de l’animal par transpondeur, autrement dit une carte comportant le numéro d’identification de puce donné à l’animal. À noter que l’identification du chiot et du chaton par puce électronique est obligatoire avant toute cession.

La puce permet de plus facilement retrouver l’animal s’il se perd ou s’il est victime d’un accident de la route. En effet, chaque vétérinaire possède un appareil permettant de lire le numéro de l’animal et ainsi de retrouver son propriétaire. En cas de changement de coordonnées, pensez à bien mettre à jour ces informations !

3/ Le carnet de santé

Avant toute vente, un animal devra avoir été primo-vacciné par un vétérinaire. Ces vaccins seront inscrits dans un carnet de vaccination remis à l’acheteur. Les chiots devront être protégés contre la maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth, la parvovirose et la toux du chenil, tandis que les chats le seront contre le coryza, la leucose, le typhus et la chlamydiose.

4/ Le certificat vétérinaire

Lors de la vente, un certificat vétérinaire de moins de 3 mois devra être remis à l’acheteur afin d’attester de la bonne santé de l’animal. Ce document permet de s’assurer de l’origine de l’animal et de l’absence de maladies courantes chez les chiots et chatons importés d’autres pays, telle que la rage.

Immédiatement après l’adoption, il est tout de même conseillé de consulter son vétérinaire afin d’être certain que son animal ne soit pas malade.

5/ Un document d’information

Un fascicule donnant des informations sur les habitudes de l’animal adopté, sur ses besoins en nourriture, en éducation et en matière de santé doit être remis.

S’il s’agit d’un chiot ou d’un chaton de race

En cas d’adoption d’un animal de race, un certificat de naissance, ou pedigree provisoire, doit être fourni. Cela permet à l’acheteur de s’assurer que l’animal est bien inscrit au Livre des Origines Français (LOF) ou au Livre Officiel des Origines Félines (LOOF), et donc qu’il est bien de pure race.

Source

Articles liés

Accueillir un chiot chez soi : les étapes à respecter

Accueillir un chaton chez soi : les étapes à respecter

7 conseils pour faciliter l’accueil d’un animal de refuge dans votre foyer