in , ,

5 conseils pour protéger son chat du froid

Crédits : iStock

Avec une température corporelle de 38,5 °C, les chats sont plus résistants au froid que les humains. Mais, s’ils sont exposés durant plusieurs heures à des températures glaciales (en dessous de 5 °C) et à un froid humide, ils peuvent, tout comme nous, tomber malades. Pour protéger son chat contre les dangers de l’hiver, voici 5 conseils à respecter.

1/ Modifiez son régime alimentaire

Quand l’hiver arrive, nos petits félins puisent plus d’énergie lorsqu’ils sont à l’extérieur pour se protéger du froid. Ainsi, il est nécessaire d’augmenter légèrement leur ration de nourriture ou de leur fournir une alimentation plus riche en protéines que d’habitude.

En revanche, les chats qui n’ont pas la possibilité de sortir doivent manger comme toutes les autres périodes de l’année, ni plus ni moins.

2/ Installez une chatière

Si votre chat a pour habitude de sortir le soir venu et de ne rentrer qu’au beau milieu de la nuit, mieux vaut lui installer une chatière. En effet, s’il se retrouve coincé dehors en pleine nuit alors qu’il vient de batifoler des heures dans la neige, il risque d’attraper froid, voire même de tomber en état d’hypothermie. Il est donc essentiel qu’il puisse rentrer se réchauffer.

S’il vous est impossible d’installer une chatière chez vous, fabriquez-lui un abri rempli de paille que vous installerez à l’extérieur afin qu’il puisse attendre votre réveil à l’abri.

3/ Soignez ses coussinets

Les coussinets du chat sont très fragiles et demandent une attention toute particulière en cas de grosses chaleurs ou de grand froid. Après que votre boule de poils se soit amusée dans la neige ou ait marché sur le sel de déneigement, des engelures peuvent apparaître sur ses coussinets sensibles.

À son retour à la maison, pensez donc à lui rincer les pattes puis, si cela est nécessaire à lui appliquer un baume réparateur. Vous pouvez également appliquer une solution tannante ou une pommade grasse avant chaque sortie.

4/ Évitez les courants d’air

C’est connu, le froid réveille les douleurs musculaires ou articulaires. Si votre compagnon à quatre pattes souffre d’arthrose ou de rhumatismes, évitez de le laisser dans des endroits de la maison où les courants d’air sont légion.

Par exemple, déplacez son panier favori à côté d’un radiateur afin qu’il puisse se reposer tranquillement. Et n’hésitez pas à le couvrir d’une petite couverture…

 5/ Attention aux otites

Les chats à oreilles dressés sont plus susceptibles que les autres de développer des otites lorsqu’il commence à faire froid. Pour éviter cela, pensez à appliquer chaque jour une crème protectrice sur ses pavillons auriculaires.

Source

Articles liés

10 dangers de l’hiver que tout propriétaire d’animal doit connaître

5 astuces pour rendre son chat heureux en appartement

Comment bien choisir son arbre à chat ?