in

5 conseils pour bien choisir son chaton

Crédits : Jan-Mallander/Pixabay
5 conseils pour bien choisir son chaton
noté 5 - 2 votes

L’adoption d’un chaton n’est pas à prendre à la légère. Avant de se lancer et d’accueillir un chat qui vous accompagnera les 10 ou 15 prochaines années de votre vie, il s’agit de se poser les bonnes questions. Voici 5 conseils pour vous aider à bien choisir votre future boule de poils.

1/ Mâle ou femelle ?

La première question à se poser est de savoir si l’on préfère adopter un mâle ou une femelle. Le plus important est de choisir le sexe de son chaton en fonction de ses préférences et de son mode de vie.

Les mâles non castrés peuvent, une fois la maturité sexuelle atteinte, vouloir marquer leur territoire en urinant partout dans la maison. Cet inconvénient peut également s’accompagner de fugues lorsque les femelles sont en chaleur. Si vous habitez dans une maison avec un extérieur, la stérilisation peut constituer une sécurité pour le chat. En effet, celui-ci risquera moins de se lancer à la poursuite d’une chatte et évitera ainsi des accidents.

Les femelles non stérilisées ont leurs chaleurs régulièrement de janvier à septembre. Les réactions vont dépendre de la personnalité de chacune, mais elles deviennent généralement outrageusement affectueuses et poussent à longueur de temps des miaulements lancinants. Si votre chatte peut avoir accès à un extérieur, il est recommandé de la faire stériliser afin d’éviter toute grossesse non désirée. En revanche, si vous seriez très heureux d’accueillir une portée de petits chatons, optez pour une femelle.

Crédits : liilxliil/Pixabay

2/ Faire attention à l’âge

Les chatons sont généralement sevrés de leur mère au bout de 2 mois. Adopter un chaton avant cette date peut le rendre plus fragile, mais aussi engendrer certains troubles du comportement à l’âge adulte. En effet, pour qu’un chat puisse se développer et s’épanouir pleinement, il est nécessaire que les bases qu’il a reçues durant sa plus tendre enfance soient solides.

Seuls la mère du chaton ou, le cas échéant, un autre chat peuvent poser les fondations de son éducation. De même, la vie au sein de la portée est un passage important pour le chaton. Si vous vous rendez compte que le chaton que vous avez choisi n’a pas atteint les deux mois, passez votre chemin.

Crédits : TaniaVdB/Pixabay

3/ S’adresser à des éleveurs qualifiés

Le trafic d’animaux en Europe est légion. Mieux vaut donc s’assurer que le petit animal qui va rentrer dans notre vie a été élevé dans un environnement sain. La première chose à faire est de se rendre dans l’élevage choisi afin de constater par soi-même l’état des lieux.

Les locaux doivent être propres et bien tenus. En cas d’un élevage de race, l’éleveur doit être en mesure de vous fournir le pedigree de ses chats, c’est-à-dire leur origine et leur arbre généalogique.

Crédits : sia7/Pixabay

4/ Déterminer l’état de santé

Un chaton malade est très fragile. Les soins à lui prodiguer peuvent non seulement coûter cher, mais en plus il risque de mourir à peine arrivé chez vous. Afin d’éviter cela, il est important d’observer l’état général du chat avant de l’adopter ainsi que la salubrité de son lieu de vie.

Les signes de bonne santé à observer chez le chaton sont un pelage brillant, des yeux propres, des gencives roses et un nombril invisible. En revanche, un chaton qui se gratte constamment, qui a la diarrhée, une respiration irrégulière ou encore le nez qui coule est suspect.

Dans tous les cas, avant d’adopter un petit félin, demandez à voir son carnet de santé. Vous verrez ainsi s’il a été pucé, vermifugé et vacciné dans les règles et si aucune remarque faite par le vétérinaire n’est à observer.

Crédits : Roman7/Pixabay

5/ Analyser le comportement

La dernière étape pour bien choisir son chaton est de déterminer sa personnalité. Dès le plus jeune âge, il est en effet possible de prédire approximativement le caractère que votre chat aura. Il existe plusieurs types de comportements chez les chatons.

Si, lorsque vous vous approchez du chaton, celui-ci vient instinctivement vers vous et se laisse porter et manipuler sans sourciller, c’est que vous avez affaire à un petit félin très bien socialisé. La curiosité est ici tout sauf un vilain défaut. En effet, ce comportement est idéal, car il signifie dès le départ que le chat aura de grandes chances de s’épanouir pleinement dans votre famille.

Si, à l’inverse, le chaton paraît apeuré à votre approche, c’est que vous avez affaire à un tempérament réservé. Un chaton qui cherche à tout prix à se cacher dans le moindre recoin afin d’éviter le contact pourrait convenir à une personne seule. La vie familiale, synonyme de bruit, pourrait être trop difficile à supporter pour cette petite nature.

Un chaton agressif sera quant à lui très difficile à éduquer. Si, dès que vous tendez la main vers lui, il vous griffe et se débat, cela signifie qu’il faudra faire preuve de patience pour le rendre plus docile à l’avenir.

Crédits : ZaydaC/Pixabay

Source