in

5 conseils pour bien choisir son aquarium

Crédits : StockSnap/Pixabay

Ça y est, vous avez décidé de vous jeter à l’eau : vous allez acheter votre premier poisson ! Lorsque l’on se lance dans l’aquariophilie, il n’est pas toujours aisé de savoir quel aquarium choisir parmi toutes les options qui se présentent à nous. L’aquarium est pourtant un élément essentiel puisque c’est là où va vivre votre poisson toute sa vie. On vous donne quelques conseils pour faire les bons choix et ne pas se tromper.

À savoir : entre le moment où l’aquarium est installé et mis en route à la maison et le moment où l’on y introduit les poissons, 3 semaines doivent obligatoirement s’écouler.

1/ Quel bac ?

La première chose à faire est d’opter pour un aquarium rectangulaire. En effet, dans les bocaux les poissons tournent en rond et n’ont pas suffisamment d’oxygène. Ces aquariums sont d’ailleurs interdits dans certains pays comme l’Italie.

Il est également bon de savoir que des aquariums déjà tout équipés sont proposés à la vente et peuvent représenter un bon compromis pour les débutants.

2/ Quelle taille ?

Avant de choisir l’aquarium qui agrémentera notre salon durant de nombreuses années, mieux vaut se poser la question de la taille et du volume qui seront nécessaires au bien-être de nos poissons. Tout dépend, bien évidemment, du nombre de poissons qui y vivra.

Le minimum requis, même pour un seul poisson, est un aquarium d’eau douce de 120 litres et un aquarium d’eau de mer de 300 litres. Ainsi, l’animal pourra évoluer dans l’eau à son aise et pourra même nager rapidement d’un coin à l’autre. De plus, plus l’aquarium est grand, plus son entretien est aisé et plus les poissons s’y sentent bien.

3/ Eau douce ou eau de mer ?

Il est conseillé aux débutants de se tourner vers des aquariums d’eau douce qui accueillent des poissons plus solides et qui sont plus faciles à entretenir.

Avec un aquarium d’eau de mer, vous pourrez choisir plus de poissons différents, mais il faudra porter une attention toute particulière à l’eau. En effet, ce type d’aquarium nécessite plus de manipulations, mais également plus d’accessoires.

4/ Quels équipements ?

Plusieurs équipements sont indispensables au bon fonctionnement d’un aquarium :

  • Le filtre permet de filtrer (tiens donc !) les déchets rejetés par les poissons, notamment leurs déjections, et maintient ainsi l’eau propre et oxygénée. Il est indispensable à leur bonne santé.
  • Le chauffage est essentiel au bien-être des poissons. La température de l’eau est adaptée à l’espèce de poisson choisie. Par exemple, les espèces tropicales vivent dans des eaux plus chaudes. Il est donc nécessaire de s’équiper d’un thermostat afin de pouvoir régler la température voulue.
  • L’éclairage est assuré par des néons. Le type d’éclairage se choisit en fonction de l’espèce de poisson : tubes fluorescents pour les poissons d’eau douce, lampes HQL pour les plantes et lampes HQI pour un éclairage complet et performant.
  • Le substrat constitue le sol de l’aquarium et est recouvert d’une couche de sable. Doté d’éléments nutritifs, il est l’équilibre de l’aquarium puisqu’il favorise la croissance des plantes et permet de stabiliser l’eau. Pour un substrat de granulosité faible ou moyenne, sa densité doit être d’au moins 6 cm.

5/ Quel budget ?

Pour un petit aquarium, comptez au minimum 200 euros. Pour les plus luxueux, les prix peuvent monter jusqu’à plus de 1000 euros. Tout dépend de la qualité de l’aquarium choisi, de ses équipements et surtout des soins particuliers nécessaires aux espèces de poissons sélectionnées.

Sources : Doctissimo ; lintern@aute ; Jardiland

Articles liés

Mon premier poisson rouge : Ce qu’il faut savoir !

Tout ce qu’il faut savoir sur l’entretien des poissons et de l’aquarium avant de partir en vacances

Tout ce que vous devez savoir sur le poisson nettoyeur