in

5 choses à savoir sur la reproduction du cheval

Crédits : Blaer/Pixabay
5 choses à savoir sur la reproduction du cheval
noté 5 - 2 votes

Savoir comment marche la reproduction du cheval est d’une importance capitale pour les éleveurs. Cela leur permet d’assurer une descendance à leurs équidés. Si vous aussi vous avez un cheval et souhaitez le faire se reproduire, voici 5 choses à savoir qui vous seront certainement très utiles.

1/ Les méthodes de reproduction

Il existe trois types de reproduction possibles pour les chevaux :

  • La monte en liberté : cette méthode naturelle consiste à enfermer dans un même enclos des juments et un étalon et de laisser les choses se faire
  • La monte en main : cette méthode consiste à guider un étalon jusqu’à une jument en chaleur et forcer ainsi l’accouplement
  • L’insémination artificielle : cette méthode est très utilisée en élevage puisqu’elle permet de choisir la lignée du cheval grâce à une large palette de sperme congelé

Pour savoir quelle méthode choisir, il s’agit de prendre en compte son propre savoir-faire, l’urgence de la situation ou encore ses besoins en terme de « qualité » du poulain désiré.

Crédits : Ancalagon/Wikipédia

2/ Le cycle sexuel de la jument dure entre 21 et 23 jours

Les juments ne sont pas fertiles avant leurs 2 ans. Elles ont, comme tous les mammifères, une période d’ovulation qui dure généralement entre 21 et 23 jours. C’est durant leurs périodes de chaleur qui durent environ une semaine qu’il faut donc agir et provoquer la fécondation.

Les chaleurs des juments sont facilement détectables. Leur comportement change, elles deviennent nerveuses, hennissent et ont besoin de s’hydrater plus que de coutume.

3/ Les étalons sont toujours prêts

Les mâles reproducteurs peuvent commencer à féconder les femelles à partir de l’âge de 4 ans. Il est bon à savoir qu’à partir du moment où ils sont utilisés pour la reproduction, les étalons sont toute l’année en activité sexuelle. Il n’y a donc pas de période favorite pour leur faire rencontrer une femelle.

Crédits : Joachim_Marian_Winkler/Pixabay

4/ La gestation dure 11 mois

La période de gestation du poulain dure deux mois de plus que chez les êtres humains. Durant cette période, il est important de bien contrôler l’alimentation de la jument fécondée afin de favoriser le développement du fœtus.

Il n’est pas nécessaire de l’enfermer dans l’écurie le temps de la gestation. Elle sera bien plus heureuse dans un pré et pourra ainsi faire un peu d’activité physique et se nourrir d’herbe fraîche.

5/ La naissance du poulain se fait debout

Le poulinage, qui a lieu entre janvier et juillet, s’effectue très rarement couché. La mise bas est très souvent rapide (pas plus d’une vingtaine de minutes). La jument met au monde un poulain, voire deux, et son premier geste est de couper elle-même le cordon ombilical puis de nettoyer son petit.

Pour reconnaître une jument pleine qui va mettre bas, il suffit de l’observer. Le stress va la gagner et elle va ressentir le besoin de s’isoler du reste du groupe.

Crédits : Vassil/Wikimedia Commons

Source