in

5 choses à savoir sur le poisson clown

Crédits : Eychenne/Pixabay

Depuis que le film Le Monde de Nemo a connu un véritable succès, le poisson-clown est de plus en plus prisé dans les aquariums. Mais attention, ce poisson s’adresse à des aquariophiles confirmés.

1/ Il est hermaphrodite

Le poisson-clown possède l’étonnante particularité d’être hermaphrodite. En effet, tous les poissons-clowns sont des mâles à l’origine. Ce n’est que plus tard, lorsqu’un couple se formera, que l’un des deux se transformera en femelle.

En revanche, si la femelle du couple meurt après qu’ils aient eu un petit, le mâle change de sexe et se transforme en femelle. Le petit, qui n’a pas encore de sexe, se transforme alors lui aussi et devient le mâle du couple. Bizarre, non ?

Crédits : JacLou/Pixabay

2/ Il vit dans une anémone de mer

Alors que les autres poissons redoutent les anémones pour leurs tentacules urticantes mortelles, le poisson-clown ne peut quant à lui pas vivre sans son anémone. Une fois qu’il a choisi son anémone et qu’il s’y est installé, un pacte « à la vie, à la mort » se forme entre eux deux.

L’anémone a pour mission de protéger son poisson-clown des prédateurs. De plus, ce dernier se nourrit des déchets alimentaires et des parasites qu’elle contient. Le poisson-clown protège également son anémone en faisant fuir tous les rôdeurs qui s’approchent de trop près. Très téméraire, le poisson-clown n’hésite pas à attaquer son adversaire à coups de dents ou de museaux.

Crédits : kevincarbonaro/Pixabay

3/ Il peut crier

Que ce soit pour faire fuir les intrus, pour les mettre en garde avant le combat ou pour faire preuve de soumission, le poisson-clown crie. À l’inverse des êtres humains, c’est la femelle qui a une tonalité plus grave que le mâle. Le mâle et son petit poussent tous deux des cris aigus.

Crédits : Eychenne/Pixabay

4/ C’est la femelle qui domine

Dans un couple de poissons-clowns, c’est toujours la femelle qui domine la vie dans l’anémone. Bien plus grosse que le mâle, elle dispose d’un harem de mâles reproducteurs. Le combat est permanent entre les mâles pour devenir le mâle dominant même si peu sont disposés à assumer ce rôle.

Crédits : Carolina Umberto/Pixabay

5/ C’est un grand prédateur

Le poisson-clown est un poisson carnivore qui passe la majeure partie de son temps à chasser pour s’alimenter. Le plancton est sa proie favorite, mais il peut aussi se nourrir de vers et de petits crustacés.

Crédits : Taken/Pixabay

Sources : Wanimo Véto ; France Culture