in

5 choses à savoir sur l’Épagneul nain continental

Crédits : iStock

L’Épagneul nain continental est un petit chien aux grandes oreilles particulièrement attachant. Il peut être de type phalène, c’est-à-dire avec les oreilles tombantes, ou papillon, avec les oreilles droites.

1/ Des origines royales

D’abord répandue durant la Renaissance, au 16e siècle, en Espagne et en Italie, la race fut souvent représentée dans des tableaux de grands peintres de l’époque. Rendu populaire à la fin du 19e siècle en France et en Belgique, l’Épagneul nain continental, notamment la variété « papillon », était très apprécié de la noblesse et de la grande bourgeoisie d’alors. Il n’était pas rare de croiser ce petit chien dans les châteaux et autres propriétés de la royauté.

À l’origine, cette race a été créée pour obtenir une version miniature des célèbres chiens de chasse Épagneuls.

Crédits : reabythebeach/Pixabay

2/ Petit mais élégant

Ce petit chien peut peser entre 1 et 5 kilos. Son physique robuste mais élancé lui donne un air particulièrement racé. Son aspect est d’une grande élégance, et il le sait. Fier de cette grâce innée, l’Épagneul nain continental peut parfois adopter un air altier avec les autres chiens.

Crédits : Gvdmoort/Wikimedia Commons

3/ Un cœur en or

L’Épagneul nain continental possède un caractère hors du commun. Débordant de joie, d’affection et d’énergie, il est quasiment impossible de ne pas tomber sous son charme. Sa douceur et son incroyable capacité à aimer son maître plus que tout et à le divertir font de lui un compagnon hors pair pour combattre la solitude.

Crédits : N_S/Pixabay

4/ Une discrétion à toute épreuve

L’Épagneul nain continental a la particularité de pouvoir s’adapter à toutes les situations. Ainsi, il n’aime pas se faire remarquer et sait s’introduire dans un foyer sans prendre toute la place. Il n’est donc pas un grand aboyeur. Tout au plus, il fera entendre sa voix si un étranger ose s’introduire sur son territoire sans y avoir été invité.

Crédits Pixabay

5/ Une santé solide

Sous son apparence fragile, l’Épagneul nain continental est en réalité plutôt résistant. Il peut aisément vivre une quinzaine d’années et n’est pas vraiment sujet aux maladies. Sa seule faiblesse : il craint particulièrement la chaleur.

Par ailleurs, il a conservé son instinct de chasseur qui lui vient de ses ancêtres. Il peut ainsi chasser les nuisibles dans une maison, à la manière d’un chat.

Crédits : JenniGut/Pixabay

Sources : Wamiz ; Chien.fr

Articles liés

5 choses à savoir sur le Cavalier King Charles

5 choses à savoir sur le Chihuahua

6 raisons d’adopter un Spitz allemand