in

5 choses à savoir sur le Dogue du Tibet

Crédits : iStock

Le Dogue du Tibet, aussi appelé Mastiff tibétain, possède un physique puissant et fascinant, ainsi qu’une forte personnalité. Ce chien de garde ne ressemble pas à tous les chiens et aime que ça se sache. Indépendant et fier, ce molosse demande beaucoup de patience et de douceur pour devenir un excellent compagnon de vie.

1/ Le chien de garde des monastères tibétains

À l’origine, le Dogue du Tibet était un chien de travail utilisé par les bergers de l’Himalaya pour protéger les troupeaux ainsi que par les moines tibétains pour garder les monastères. Son nom tibétain, Do-khyi, signifie d’ailleurs littéralement « chien de porte ».

Ses origines sont très anciennes puisque le célèbre philosophe Aristote (384-322 av. J.-C.) mentionnait déjà son existence. Et pour cause, lorsque l’on croise l’un de ces chiens, on s’en souvient. Ce n’est pas Marco Polo qui dira le contraire. En effet, l’explorateur avait décrit cet animal comme « grand comme un âne et à la voix aussi puissante que celle d’un lion ».

Ce n’est qu’en 1847 que le Dogue du Tibet fut importé en Occident et en 1978 qu’il arriva en France.

Crédits : timquijano/Wikimedia Commons

2/ L’un des plus grands chiens du monde

Sa grande taille, sa musculature massive et sa fourrure dense le rendent particulièrement impressionnant. Mais il paraîtrait que le Dogue du Tibet était bien plus grand avant. De nos jours, le plus gros Dogue du Tibet jamais recensé pesait 127 kilos. Une véritable montagne de muscles !

Rassurez-vous, ces chiens n’atteignent pas tous des poids aussi incroyables. Généralement, ils pèsent entre 55 et 80 kilos et mesurent une soixantaine de centimètres au garrot.

Crédits : Pleple2000/Wikimedia Commons

3/ Un tempérament de feu

Le Dogue du Tibet est un chien particulièrement têtu et indépendant. S’il ressent une punition comme une injustice, il n’hésitera pas à bouder pendant plusieurs jours.

Fier, il n’aime pas montrer ses sentiments. N’espérez donc pas qu’il vous fasse des câlins toute la journée. En revanche, il aime sa famille plus que tout et pourrait donner sa vie pour la protéger.

Crédits : Brunodesola/Wikimedia Commons

4/ Un gardien exceptionnel

Utilisé à l’origine comme chien de travail, ce chien robuste et courageux fait un excellent chien de garde et de protection. Extrêmement fidèle à sa famille et à son territoire, il n’hésitera pas à donner l’alerte et à faire fuir des intrus. En effet, son physique et son aboiement puissants sont pour le moins… dissuasifs.

Très méfiant envers les étrangers, il lui faudra un peu de temps pour faire connaissance avec de nouvelles personnes. Mais une fois le contact établi, son caractère d’apparence dure aura tendance à s’adoucir.

Crédits : Jean-Pierre Dalbéra/Wikimedia Commons

5/ Un caractère imprévisible

Le tempérament indépendant très prononcé de ce chien, associé à son côté dominant en font un chien particulièrement imprévisible. S’il ressent un danger, quel qu’il soit, il n’hésitera pas à devenir mordant. Il n’est donc pas adapté aux familles avec enfants.

Pour éviter cela, sa socialisation est extrêmement importante. Il doit être habitué à côtoyer tous types de personnes et de bruits.

Crédits : Pleple2000/Wikimedia Commons

Sources : Wamiz ; The holidog Times

Articles liés

5 choses à savoir sur le Berger Allemand

5 choses à savoir sur le Rottweiler

7 choses à savoir sur le berger australien