in

5 choses à savoir sur le Dalmatien

Crédits : iStock
5 choses à savoir sur le Dalmatien
noté 5 - 1 vote

Qui n’a pas rêvé enfant d’en adopter un après avoir vu le film « Les 101 dalmatiens » ? Ils sont tellement craquants avec leurs petites taches noires si caractéristiques ! Si, même maintenant que vous êtes grand, l’envie vous est restée, voici 5 choses à savoir avant d’adopter un de ces incroyables chiens originaires de Croatie.

1/ Les chiots naissent sans taches

Si vous vous rendez dans un élevage et que les chiots n’ont pas de taches, pas de panique ! Ce ne sont pas de « faux » Dalmatiens. Les Dalmatiens naissent blancs. Leurs taches apparaissent entre deux et quatre semaines après leur naissance.

L’alimentation des chiots va avoir une incidence sur leur futur pelage. En effet, s’ils sont nourris à la viande rouge, leur poil risque de rosir. En revanche, s’ils sont nourris à la viande blanche, leur pelage prendra cette magnifique teinte blanche que l’on connaît.

Crédits : Kaz/Pixabay

2/ Il peut devenir sourd

C’est une particularité liée à la race. 20 à 30 % des chiots sont touchés. En effet, malgré le fait que le Dalmatien soit un chien plutôt robuste, un problème de surdité peut apparaître. Cette pathologie est liée à sa couleur blanche. En effet, d’autres races blanches (bull-terrier, cocker…) sont sujettes à ce même problème. La cause serait une dégénérescence des cellules de l’oreille interne.

Toutefois, les éleveurs sont parvenus à limiter le nombre de chiens atteints de surdité. Ou, tout du moins, la surdité pourra être partielle, ce qui permettra tout de même d’éduquer le chien comme n’importe quel autre canidé.

Crédits : Charly_7777/Pixabay

3/ Un chien actif

Le Dalmatien a de l’énergie à revendre. Sa taille élancée et sa musculature affirmée lui donnent les ressources suffisantes pour pouvoir courir pendant des heures. Ce chien a un grand besoin de se dépenser.

La vie en appartement est déconseillée pour cet amoureux des grands espaces, sauf si le maître a le temps nécessaire pour l’emmener faire de longues balades au moins deux fois par jour. En revanche, mieux vaut ne pas le laisser dormir à l’extérieur. En effet, son poil court ne le protège pas des intempéries.

Crédits : tpsdave/Pixabay

4/ Une vraie tête de mule

Très têtu, le Dalmatien doit bénéficier d’une éducation ferme et rigoureuse. En effet, son fort caractère peut en dérouter certains. Son maître devra donc s’y adapter et lui apprendre à se contrôler dès le plus jeune âge.

Ce chien est recommandé aux personnes ayant déjà de l’expérience. En effet, s’il sent qu’il peut prendre le dessus, soyez sûr qu’il n’hésitera pas à vous faire tourner en bourrique. Le bon comportement à adopter face à cette boule de poils pleine d’orgueil est de le traiter comme un égal, de la façon la plus respectueuse qui soit. Ce n’est que dans ces conditions qu’il acceptera de vous obéir.

Crédits : skeeze/Pixabay

5/ Une sensibilité hors du commun

Son tempérament très marqué va de pair avec sa grande sensibilité. Très proche de ses maîtres et grand ami des enfants, le Dalmatien aime le contact avec les autres. La solitude lui est difficilement supportable.

Très observateur, il sait quand ceux qu’il aime sont malheureux et n’hésite pas à mettre alors sa fierté de côté pour aller les réconforter. Son courage sans faille en fait également un excellent chien de garde.

Crédits : Widerstroem/Pixabay

Sources : Autour des animaux ; Wamiz ; Chien.fr

Articles liés

5 choses à savoir sur le Malinois

5 choses à savoir sur le Dogue du Tibet

5 choses à savoir sur le Samoyède