in ,

4 conseils pour éviter que son lapin ronge tout dans la maison

Crédits : strenghtinnumbers/Pixabay

Le lapin est un rongeur, c’est dans sa nature. Ses dents ne cessent de pousser tout au long de sa vie, ce qui l’oblige à ronger tout et n’importe quoi afin de les user. Mais quand il s’agit de vos fils électriques ou de vos meubles, ça a le don de vous irriter et en plus c’est dangereux pour lui. On vous explique comment réagir.

Le lapin est un animal sauvage qui a besoin de sortir en liberté très régulièrement pour explorer de nouveaux endroits. S’il n’a pas sa dose quotidienne d’exercice, le lapin risque de devenir agressif et de maltraiter les barreaux de sa cage.

Même s’il détruit tout dans la maison, le garder constamment en cage n’est pas une solution pour son bien-être. Il existe des solutions qui permettent de diminuer ces comportements.

1/ Sécuriser son intérieur

La première chose à faire est d’adapter l’intérieur de sa maison afin d’éviter tout incident. La priorité : sa sécurité ! Une petite astuce en ce qui concerne les fils électriques et les prises de courant consiste à les camoufler dans des gaines en plastique. Il est également possible de surélever les fils afin de les mettre hors de portée du lapin.

Après avoir tout fait pour éviter l’électrocution de votre lapin, vous pouvez désormais penser à vos meubles. Évitez les tapis qui ont des coins qui ressortent car ils seront rapidement grignotés. Recollez les morceaux de papier peint ou de moquette qui sont décollés et placez les petits objets (télécommande, chaussures, livres, etc.) en hauteur afin d’éviter que votre lapin ne les mange ou ne les avale. Pour les pieds de meubles et les plinthes, protégez-les avec du carton le temps que votre lapin soit correctement éduqué.

Enfin, sachez que certaines plantes sont particulièrement toxiques pour le lapin et peuvent même lui être fatales. C’est le cas du Rhododendron, du Laurier-rose ou encore de la Dieffenbachia. L’idéal est de les surélever (très très haut) ou de les placer dans une pièce où le lapin ne peut pas y accéder.

2/ Adapter l’alimentation du lapin

L’alimentation est un élément très important qui permet au lapin, si elle est adaptée, d’user ses dents. Si le lapin est correctement alimenté, il ne ressentira pas le besoin d’aller faire ses dents sur tout et n’importe quoi. Il est nécessaire de savoir que, à l’état sauvage, le lapin mange tout au long de la journée.

L’aliment le plus adapté au lapin et à son mode de vie est le foin. En effet, riche en silice, le foin est bon pour sa santé et en plus il est long à mâcher. Si l’animal peut mastiquer toute la journée, qui plus est, quelque chose de bon pour lui, il n’en sera que plus heureux ! Il est donc nécessaire de faire en sorte que son lapin ait toujours du foin et de l’eau fraîche à volonté.

Le reste de l’alimentation nécessaire au lapin est la verdure (le feuillage) et les granulés.

3/ Lui trouver des distractions

Un lapin peut rapidement s’ennuyer s’il n’a pas de distractions, et donc se mettre à ronger tout ce qui lui passe sous la dent. Pour éviter cela, achetez-lui des jouets adaptés (rouleaux de papier toilette en carton, balles en osier, distributeurs de granulés, etc.) et fabriquez-lui des parcours d’obstacles, des cachettes, des cabanes, des tunnels, des plateformes… Bref, tout ce qui pourrait le stimuler et lui donner l’occasion de se dépenser et surtout de s’amuser.

L’idéal est également d’adopter un deuxième lapin. En effet, le lapin est un animal social qui aime le contact avec les autres membres de son espèce. S’il peut jouer, faire des câlins et faire sa toilette en compagnie d’un copain, il n’en sera que plus heureux. En revanche, attention à prendre deux lapins de la même espèce ou à faire stériliser votre lapin si vous ne voulez pas vous retrouver avec une multitude de lapereaux sur les bras.

4/ L’éduquer

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un lapin ça s’éduque. Si vous surprenez votre boule de poils en train de ronger un objet interdit, adressez-lui un « non ! » ferme et sans crier. Si vous ne constatez aucune réaction, poussez délicatement l’animal vers une autre direction et donnez-lui un jouet qu’il peut mâchouiller. S’il s’intéresse au jouet, récompensez-le fortement (caresse, friandise, encouragements). L’essentiel est de faire preuve de patience. Oui, ça va prendre du temps mais vous allez y arriver !

Par ailleurs, ne cédez pas à tous ses caprices. Si à chaque fois qu’il ronge sa cage, vous vous précipitez pour lui donner ce dont il a besoin, il n’hésitera pas à en tirer profit. Un lapin peut être très malin et il n’aura de cesse de faire ce bruit dès qu’il aura faim ou envie d’un câlin en sachant que vous accourrerez.

Sources : Wamiz ; Yummypets ; Comportement du lapin de compagnie

Articles liés

6 choses à savoir avant d’adopter un lapin

Les 3 premières étapes à respecter pour un lapin heureux

8 sources de stress pour votre lapin