in ,

3 objets efficaces contre les aboiements du chien

Crédits : StockSnap/Pixabay

Les aboiements des chiens sont souvent insupportables pour les propriétaires, mais aussi, et surtout pour les voisins. La meilleure solution est de consacrer du temps à l’éducation de son chien afin de comprendre les raisons de ses jappements incessants et ensuite lui apprendre à ne plus aboyer. Mais si vous avez déjà tout essayé et que vous vous trouvez démuni face aux aboiements intempestifs de votre chien, vous pouvez essayer en dernier recours ces trois objets censés stopper rapidement votre mal de crâne sans trop d’efforts.

1/ Le cliquet de dressage

Le cliquet, ou clicker, est un petit boîtier plastique qui dispose d’un bouton permettant de produire un bruit sec de cliquetis. Cette méthode consiste à actionner ce petit bouton à chaque fois que votre chien adopte un bon comportement et lui donner aussitôt après une friandise. Cela va permettre au chien d’associer le bruit du clicker à une récompense.

Dès que votre chien commencera à aboyer, déclenchez le bruit du clicker. S’il cesse immédiatement de japper, donnez-lui une récompense. Si ce n’est pas le cas, recommencez l’opération jusqu’à ce qu’il arrête ses aboiements. L’objectif est de lui montrer que le comportement qu’il adopte lorsqu’il n’aboie pas est le bon. Cette technique d’éducation positive demande un certain engagement en terme de temps, mais elle est très économique. En effet, le clicker peut se trouver dans toutes les animaleries à un prix tout à fait abordable (moins de 10 euros).

Crédits : Elf/Wikimedia Commons

2/ Le boîtier à ultrasons

Ce système d’anti-aboiements ingénieux est bien évidemment sans douleur pour le chien. Le mécanisme est simple : disposé dans le jardin ou dans l’appartement, le capteur intelligent de l’appareil va détecter les aboiements de votre chien et activer la libération des ultrasons.

Ces sons inaudibles pour l’homme vont créer un effet de surprise chez le chien, qui devrait normalement cesser immédiatement d’aboyer. N’oublions pas que les ultrasons, à une certaine fréquence, sont tout de même désagréables à entendre pour nos fidèles compagnons à quatre pattes. L’objectif de cette méthode est donc que le chien associe son propre aboiement à un ressenti négatif. Un poil plus cher que le clicker (moins de 50 euros), le boîtier à ultrasons existe également en collier.

Crédits : Elodie Lossois/Facebook

3/ Le collier anti-aboiements à spray

Il existe différents types de colliers anti-aboiements. Certains, comme les colliers électriques sont soumis à controverse, car les décharges envoyées sont douloureuses pour l’animal ! Sachant que la plupart des chiens aboyeurs aboient pour exprimer un mal-être, il apparaît peu judicieux d’utiliser cette méthode qui peut être qualifiée de « barbare ». Mieux vaut traiter le problème de son chien en demandant conseil à un vétérinaire ou à un comportementaliste.

En revanche, le collier à spray ne provoque aucune douleur chez l’animal. Placé sous le cou du chien, le collier se déclenche à chaque aboiement intempestif grâce à un microphone. Un spray odorant directement orienté vers la gueule du chien est alors libéré. Cette méthode permet de créer la surprise chez le chien et de le rendre très légèrement indisposé par l’odeur (à la citronnelle, à la lavande ou à la moutarde) afin d’associer son aboiement à une sensation négative.

Cette méthode est très efficace pour stopper définitivement les jappements incessants de son chien comme le prouve son taux élevé de 70 % de réussite.

Crédits : Emmanuelle Tohier/Facebook

Source